Des centaines d’Éthiopiens tués par les gardes-frontières saoudiens, selon le HRW

Les forces saoudiennes ont été accusées par Human Rights Watch (HRW) d'avoir tué des centaines d'Éthiopiens le long de la frontière avec le Yémen.

Des migrants éthiopiens arrivent sur la côte du Yémen. Les personnes qui tentent de rejoindre l'Arabie saoudite par cette route ont signalé des tirs massifs des forces frontalières du royaume © Nariman El-Mofty/AP

Dans un rapport publié ce lundi 21 août 2023, Human Rights Watch (HRW) indique que les gardes-frontières saoudiens ont tiré à bout portant sur les personnes qui tentaient de franchir la frontière et leur ont parfois demandé lequel de leurs membres ils préféraient voir abattu.

Selon l’organisation de défense des droits de l’Homme, il s’agit d'une « série d'attaques généralisées et systématiques » qui pourraient constituer des crimes contre l'humanité

D’après la même source, des personnes qui ont entrepris le voyage ont décrit avoir vu « des corps de femmes, d'hommes et d'enfants éparpillés dans le paysage montagneux, gravement blessés, déjà morts ou démembrés ».

« J'ai vu des gens se faire tuer d'une manière que je n'avais jamais imaginée. J'ai vu 30 personnes tuées sur place », a déclaré Hamdiya, une jeune fille de 14 ans, citée dans le rapport.

Nadia Hardman, chercheuse sur les droits des réfugiés et des migrants à HRW, a déclaré que « les autorités saoudiennes tuent des centaines de migrants et de demandeurs d'asile dans cette zone frontalière éloignée, à l'abri du regard du reste du monde ».

ADVERTISEMENT

Le rapport de 73 pages, qui s'appuie sur des entretiens avec des témoins et sur une analyse de photos, de vidéos et d'images satellite remontant à 2021, s'ajoute à un ensemble de preuves montrant de graves violations des droits de l'homme le long de la frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen.

Pour rappel, la frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen est devenue un point de transit majeur pour les personnes qui se rendent dans la Corne de l'Afrique et en Arabie saoudite, principalement en provenance d'Éthiopie.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT