L'oncle de Joe Biden mangé par des cannibales

Joe Biden raconte l’histoire de son oncle mangé par des cannibales.

President Joe Biden joins family caregivers, care workers, early childhood educators, and advocates to celebrate progress made by care champions while calling for additional legislative action at a rally in Union Station on April 09, 2024, in Washington, DC.Paul Morigi/Getty Images for Care Can't Wait Action

En visite dans sa cité natale, a visité le monument aux morts où est inscrit le nom de son oncle Bosie. Le président Joe Biden a ressorti une vieille histoire comme quoi celui-ci aurait été victime de cannibales mélanésiens en 1944 en Nouvelle-Guinée lors de la Seconde Guerre mondiale. Une histoire peu crédible qui suscite un certain malaise

Son avion « a été abattu en Nouvelle-Guinée, et ils n’ont jamais retrouvé son corps parce qu’il y avait beaucoup de cannibales - pour de vrai - dans cette partie » de l’île d’Océanie, a lancé Joe Biden à des métallurgistes à Pittsburgh, puis une nouvelle fois à la presse.

Mais le site de l’agence officielle des prisonniers de guerre et disparus américains indique que l’avion d’Ambrose Finnegan s’est « écrasé en mer » au large de la Nouvelle-Guinée.

Son avion s’est écrasé en Nouvelle-Guinée

ADVERTISEMENT

L’opposition républicaine n’a pas manqué de se gausser de la nouvelle digression extravagante du président de 81 ans, illustration selon elle de son déclin cognitif. « Mais oui... c’est ça Joe... », a ironisé le compte officiel de la campagne de Donald Trump sur X.

La Maison Blanche a défendu Joe Biden, affirmant que le président, en racontant une histoire familiale, voulait rendre hommage aux soldats et anciens combattants. Joe Biden a salué la mémoire de son oncle lors d’une visite dans sa ville natale de Scranton, en Pennsylvanie.

Le président, qui avait à peine un an lorsque son oncle est décédé en 1944, s’est rendu sur un monument aux morts de la guerre et a touché du bout des doigts le nom du lieutenant Ambrose Finnegan, gravé sur la stèle.

La porte-parole de la Maison Blanche Karine Jean Pierre a confirmé que l’oncle du président avait « perdu la vie quand son avion militaire s’est écrasé dans le Pacifique », et non sur la terre ferme.

Mais elle a défendu Joe Biden, pour qui rendre hommage à son oncle sur ce monument avait été un moment « incroyablement émouvant et important », selon la porte-parole.

Joe Biden a « mis en avant l’histoire de son oncle » pour montrer son soutien aux anciens combattants. Un moyen également de jouer sur le contraste avec son rival à la présidentielle, Donald Trump, qui aurait qualifié des soldats morts au combat de « losers » lors de son mandat.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Nouvelle saisie de cocaïne de 264 kg d'une contrevaleur de 21 milliards FCFA

Nouvelle saisie de cocaïne de 264 kg d'une contrevaleur de 21 milliards FCFA

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Barça: Xavi limogé, Flick nouveau coach

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

ADVERTISEMENT