ADVERTISEMENT

L'ONU suspend la Russie du Conseil des droits de l'homme

L’Assemblée générale de l’ONU a décrété la suspension de la Russie en raison d’atteintes « flagrantes et systématiques » aux droits humains.

Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU

.

ADVERTISEMENT

La décision est historique. Jeudi 7 avril, l'Assemblée générale de l'ONU a décidé de suspendre la Russie du Conseil des droits de l'homme. Une décision impulsée par les États-Unis en raison d'atteintes « flagrantes et systématiques » aux droits humains et au droit international humanitaire depuis l'invasion des forces russes en Ukraine.

Le vote a recueilli 93 voix favorables, et 24 pays ont voté contre cette décision. C'est la deuxième fois qu'une telle suspension est décidée, après celle de la Libye en 2011.

Et 58 pays se sont abstenus, mais les abstentions, un choix dénoncé par Kiev, n'étaient pas prises en compte dans la majorité des deux tiers requise parmi les seuls votes pour et contre. Parmi les pays ayant voté contre figure la Chine qui a dénoncé une « démarche hâtive », la mise « de l'huile sur le feu » ainsi qu'un « précédent dangereux ». L'Iran, le Kazakhstan et Cuba ont aussi voté contre.

Sans surprise, la Russie, le Bélarus et la Syrie se sont opposés à la résolution proposée au scrutin.

L'Ukraine a déclaré qu'elle était « reconnaissante » de cette décision, affirmant que les « criminels de guerre » ne devraient pas y être représentés.

« Les criminels de guerre n'ont pas leur place dans les organes de l'ONU visant à protéger les droits de l'homme », a réagi sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

Les dessous du télescopage entre Pape Diouf et Wally au Bara mundi

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Clap de fin dans l'affaire dite des '94 milliards'

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Corruption : le Sénégal stagne dangereusement dans la zone rouge

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Bonne gouvernance en Afrique : Un Sénégal à deux visages

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Les excuses de Mollah Morgun à Ousmane Sonko

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Le rôle des Africains dans le développement du Mobile Banking

Comment notre prénom influence notre comportement

Comment notre prénom influence notre comportement

Evitez de prendre une douche tous les jours !

Evitez de prendre une douche tous les jours !

Deux Clasicos au calendrier en Copa del Rey

Deux Clasicos au calendrier en Copa del Rey

ADVERTISEMENT