L’UA veut « faire taire les armes » en Afrique d’ici à 2030

Lundi, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a appelé les détenteurs illégaux d’armes à les remettre aux autorités compétentes sans poursuite judiciaire.

Siège de l'UA

L’UA ambitionne d’y arriver d’ici à 2030.À l’occasion de la première journée consacrée au lancement du mois de l’amnistie, le commissaire de l’Union Africaine aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Son Excellence Bankolé Adéoyé a appelé lundi 5 septembre 2022 à Lomé les détenteurs illégaux d’armes légères et de petit calibre qui se trouvent en Afrique à «les remettre aux autorités nationales compétentes et sans aucune crainte d’être traduits devant la justice ».

Selon le diplomate, les détenteurs des armes en question ignorent qu’au cours de ce mois de septembre, ils peuvent les déposer sans être inquiétés. C’est dans ce sens qu’il a invité les médias à transmettre le message aux populations en vue d’aider l’Union africaine à atteindre son objectif, notamment la construction d’une Afrique de paix conformément à son agenda 2063.

« D’ici à 2030, nous devons réussir à faire taire les armes sur le continent. Ce message nous devons le faire passer partout sur le continent. Nous devons agir dès maintenant et nous avons besoin de la collaboration des médias pour un véritable mouvement de passe qui nous permettra de nous débarrasser définitivement des armes légères et de petits calibres », a affirmé Bankolé Adéoyé lors d’une conférence de presse.

Par ailleurs, le commissaire de l’Union africaine (UA) aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité a rappelé que plus de 40 millions d’armes étaient en circulation en Afrique.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Injures, arnaque, article 80: Sale temps pour les tiktokeurs

Injures, arnaque, article 80: Sale temps pour les tiktokeurs

Deux tik-tokeurs emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Deux tik-tokeurs emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Fifa : le Sénégal toujours 1er africain, 18e mondial

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Commerce mondial : les prédictions sombres de l'OMC

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune

Gamou de Tivaouane: une taxe d'entrée dans la ville sera imposée aux véhicules par la commune