Mali : Fin des opérations de la force européenne Takuba

Paris a officiellement annoncé le 1er juillet 2022 la fin de la présence de la Task Force (TF) européenne Takuba au Mali, composée de forces spéciales qui avaient pour mission de soutenir les forces de la mission Barkhane et l’armée malienne dans la lutte contre le terrorisme.

Des soldats français des forces spéciales Takuba lors d'un entraînement avec des soldats malien de la Fama, le 7 décembre 2021 à la base militaire de la Ménaka

On s’y attendait et cela s’est matérialisé. Depuis plusieurs mois, les relations entre la France et la junte malienne structurent la configuration sécuritaire de la région.

« La réorganisation du dispositif militaire français au Sahel a conduit à la fin des opérations Takuba au Mali à compter du 30 juin », a indiqué le général Pascal Ianni, porte-parole de l’état-major français lors d’un point presse.

La Task Force (TF) européenne Takuba était composée de 800 soldats originaires de dix pays contributeurs, dont la France, le Belgique, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Hongrie, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède. Elle visait principalement à « assister, conseiller et accompagner » les Forces armées maliennes. Selon plusieurs observateurs, Takuba devait poser les jalons de la future « Europe de la défense », chère au président français Emmanuel Macron.

ADVERTISEMENT

Les tensions entre la junte et les autorités françaises ont toutefois eu raison de la présence des troupes de Takuba au Mali. Le 10 juin 2021, le président Macron annonçait « la fin de l’opération Barkhane » au profit d’une mission de soutien et d’appui aux armées régionales consécutive aux récents troubles politiques au Mali et à l’investiture d’un nouveau gouvernement favorable au dialogue avec les groupes armés, une ligne rouge pour l'Elysée. Takuba devait prendre le relais. En sus, lors de son allocution, le chef de l’État français avait annoncé sa volonté de recentrer les missions des forces françaises sur les actions de contre-terrorisme pour endiguer toute expansion des groupes djihadistes vers le sud.

Si dans le contexte actuel, marqué par un sentiment anti-français grandissant, une bonne partie des populations ouest-africaines considère ces différentes opérations comme un échec, Paris considère que « Takuba est un succès stratégique et tactique ». Il s’agit selon le porte-parole de l’état-major français d’« un succès stratégique, car plus de dix pays européens, conscients des conséquences de la détérioration de la situation sécuritaire au Sahel pour la sécurité de l'Europe, ont décidé de s'engager conjointement dans une lutte commune contre les groupes armés terroristes (GAT). Un succès tactique, car Takuba a permis la formation d'unités maliennes adaptées au combat contre les terroristes ».

Se confiant à l’AFP, le général Hervé Pierre, chargé de mission auprès du major général de l'armée de terre, estime quant à lui que « La transformation vers un modèle partenarial était incarnée au Mali par Takuba. Mais l’opération a été percutée en pleine montée en puissance ».

Par ailleurs, le retrait de la force Barkhane doit s’achever à la fin de l'été 2022. Toutefois, la junte malienne a fait savoir qu’aucun déploiement de forces européennes ne sera autorisé dans le pays sans son consentement.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT