L'agent du GIGN qui s’est fait exploser la main était un soldat d'élite

Mohamed Kâ, il se nomme. Agent du GIGN, il a été amputé de la main droite suite à l’explosion d’une bombe lacrymogène, vendredi dernier, lors des manifestations violentes devant la Section de Recherches.

Mouhamed Ka GIGN

Natif de Guinguinéo (Kaolack), l’adjudant Mohamed Kâ a démarré son service militaire en 1999 dans le deuxième contingent du centre d’instruction de Dakar-Bango dans la région de Saint-Louis (Nord du Sénégal). Après deux ans de formation, il intègre la gendarmerie. D’auxiliaire gendarme, il gravit les échelons en intégrant l’école des sous-officiers de la gendarmerie nationale (Esogn). Il multiplie les concours et obtient le diplôme de qualification des élèves gradés (Dqeg). Ensuite il réussit au concours très sélectif du GIGN qu’il intègre en 2010-2011. Après avoir obtenu son brevet du GIGN, il intègre la Force d’intervention (FI). Réputé rigoureux et professionnel, il a été détaché pour la garde rapprochée des enfants du couple présidentiel. Il était aux Etats-Unis avec Amadou Sall, fils aîné du Chef de l’Etat, quand ce dernier poursuivait ses études aux Etats-Unis.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn