ADVERTISEMENT

Marine Le Pen ‘a été reçue’ par Macky Sall

L’hebdomadaire français, Le Point, a confirmé que Marine Le Pen a été reçue par le président Macky Sall. Ils se sont rencontrés pendant une heure et ont appelé de leurs vœux « la nécessaire coopération » entre les deux pays.

Marine Le Pen

Loin du vacarme et des polémiques liés à la réforme des retraites en France, Marine Le Pen, le leader du Rassemblement national, a parcouru 3 853 kms pour polir son image internationale à Dakar. Il s'agissait de son premier déplacement à l'étranger depuis son échec au second tour de la dernière élection présidentielle.

ADVERTISEMENT

Une possible audience avec le président Macky Sall cristallisait toutes les tensions ces dernières semaines. En effet, au vu des réactions de la société civile africaine et de certains politiques dont l’ancienne Première ministre Aminata Touré, on peut dire que Madame Le Pen était indésirable au Sénégal.

Plusieurs facteurs font de la candidate malheureuse de la dernière présidentielle française un visiteur encombrant. « D'abord, parce que Macky Sall entretient d'assez bonnes relations avec son homologue Emmanuel Macron. Ensuite, parce qu'il est l'actuel secrétaire général de l'Union africaine, institution qui représente 54 pays au total. Enfin, parce que les positions très fermes de la nationaliste en matière d'immigration en avaient plutôt fait jusqu'ici la représentante du ‘front du refus’ aux yeux de l'Afrique du Nord comme de l'Afrique noire », nous renseigne Le Figaro.

Reçue ? Pas reçue ? Après un long flou entretenu par les autorités sénégalaises, Le Point a confirmé qu’elle a été bel et bien reçue au palais présidentiel le mercredi 18 janvier par le chef d'État, Macky Sall.

Selon le média français, la rencontre aurait duré une heure et porté selon Madame Le Pen sur « la nécessaire coopération entre le Sénégal et la France, la francophonie ainsi que l'ensemble des perspectives de développement du Sénégal ». Ce, « sur le plan énergétique aussi bien que sur celui de la souveraineté alimentaire ».

Voulant s’inscrire dans la continuité, elle estime qu’« Il est très important de ne pas perdre le contact avec l'Afrique ». « Je voulais commencer par me rendre au Sénégal qui est un pays pivot sur le continent », déclare-t-elle.

Enfin, séduite par le président Sall, elle a déclaré que « C’est un homme charmant » et qu’ils ont eu « une conversation intéressante et chaleureuse ».

Cette visite devrait faire couler beaucoup d’encre dans les prochains jours.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voyages nocturnes : Une nouvelle dérogation pour les transporteurs

Voyages nocturnes : Une nouvelle dérogation pour les transporteurs

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

Rebondissement dans l'affaire des 805 kg de cocaïne saisis

Rebondissement dans l'affaire des 805 kg de cocaïne saisis

Electricité : 52 milliards FCFA pour éclairer 30.000 ménages

Electricité : 52 milliards FCFA pour éclairer 30.000 ménages

Perle rare, Cathy virginie la nouvelle pépite du cinéma

Perle rare, Cathy "virginie" la nouvelle pépite du cinéma

Affaire Sweet Beauté : l'ancien procureur Serigne Bassirou Guèye répond à Sonko

Affaire Sweet Beauté : l'ancien procureur Serigne Bassirou Guèye répond à Sonko

ADVERTISEMENT