1- Le couvre-feu prolongé d’un mois à Dakar et Thiès

1-couvre-feu
1-couvre-feu
pulse senegal

Le couvre-feu de 21h à 5 heures du matin est prolongé d’un mois. La mesure concerne toujours les seules régions de Dakar et Thiès. L'état d'urgence assorti d'un couvre-feu nocturne de 21H00 à 05H00 avait été instauré le 5 janvier dernier pour les régions de Dakar et Thiès (ouest), deux des 14 régions du pays, où se concentrent la grande majorité des contaminations. La mesure avait été reconduite pour un mois le 20 janvier.

2- La campagne de vaccination anti Covid-19 démarre le 23 février

2-vaccin
2-vaccin
pulse senegal

Le Sénégal a reçu mercredi 17 février au soir 200.000 doses du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire chinois Sinopharm. La campagne de vaccination des personnes à risques contre la Covid-19 débute mardi 23 février prochain sur tout l’ensemble du territoire national.

3- Sonko refuse de se rendre devant la commission parlementaire

Ousmane Sonko
Ousmane Sonko
pulse senegal

Les membres de la commission parlementaire ne pourront pas entendre Ousmane Sonko lundi prochain. L’opposant politique accusé de viols réplétifs ne va pas déférer à sa convocation. Toutefois la procédure pour la lever est bien enclenchée.

4- Visite technique des véhicules : Un scandale à milliards

4-visite-technique
4-visite-technique
pulse senegal

Véritas qui a en charge du contrôle technique automobile est secoué par un scandale financier à milliards. Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye a servi une mise en demeure au Bureau Véritas. Ce, à la suite de plusieurs manquements liés au non-paiement des redevances d’exploitation concernant les années 2019 et 2020, l’absence de production des états financiers ainsi que la légende de Dakar 2. Véritas n’a pas respecté tous les engagements qu’il avait pris. Les redevances estimées à des milliards FCFA n’ont pas été versées à l’Etat du Sénégal. Mansour Faye n’exclut pas de « déchirer » la convention du 1er février 2011, les ouvrages dudit contrôle et de ses avenants.

5- Cambriolage au Cices : Plusieurs tonnes de riz volées

5-cices
5-cices
pulse senegal

Le Cices a fait l’objet d’un braquage survenu dans la nuit du 14 au 15 février dernier. Une bande de malfaiteurs a fait irruption, aux environs de 4 h du matin, dans un entrepôt servant de stockage pour le Cices, emportant plusieurs tonnes de riz. Ils avaient creusé un trou dans le mur du stockage des denrées alimentaires pour accomplir leur forfait. Ab. Diouf, vigile au Cices et Mb. Thiaw, chauffeur de taxi ont été arrêtés et déférés mercredi dernier. D’autres mis en cause en fuite sont activement recherchés.

6- G5 Sahel : Le Sénégal débourse 1 milliard FCFA pour lutter contre le terrorisme

6-G5-sahel
6-G5-sahel
pulse senegal

Le Sénégal a accordé une contribution financière d’un milliard Fcfa au G5 Sahel, la force militaire constituée par cinq pays africains pour lutter contre les groupes jihadistes actifs dans la région du Sahel. La somme a été remise par le Chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall lors du sommet du G5 Sahel à Ndjamena, au Tchad.

7- Commission ad hoc: Cheikh Bamba Dièye et Moustapha Guirassy rendent le tablier

guirassy-et-bamba-dieye-demissionnent-de-la-commission-ad-hoc
guirassy-et-bamba-dieye-demissionnent-de-la-commission-ad-hoc
pulse senegal

Moustapha Guirassy et Cheikh Bamba Dièye ont adressé une lettre de démission au président de la commission ad hoc mise en place par l’Assemblée nationale et portant examen de la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko.

Les deux parlementaires ont rendu le tablier au président de ladite commission, tout en dénonçant dans la procédure, « des actions qui vont remettre en cause un des piliers fondamentaux de l’Etat de droit à savoir la séparation de pouvoirs et l’indépendance de l’Assemblée nationale. »

« Nous vous permettons ainsi d’être seuls à prendre l’entière responsabilité de la forfaiture que vous vous préparez à perpétrer. Au nom de l’Etat de droit et de l’éthique, nous ne pouvons y participer », ont-ils clos leur lettre.