3e jour de vérification des parrainages : 2 admis, 12 ajournés, 6 en sursis

Hier, c’était le troisième jour de contrôle des parrainages au Conseil. Plusieurs candidats déclarés sont passés au purgatoire. Sur 20 dossiers de candidature contrôlés, seuls 2 ont été retenus : Karim Wade et Habib Sy. Tous les deux sont passés avec le parrainage des députés. 6 sont admis au second tour : Mamadou Lamine Diallo, Boun Dionne, Aly Ngouille Ndiaye, Malick Gackou, Serigne Gueye Diop, Souleymane Ndéné Ndiaye. Les 12 autres sont ajournés, dont Babacar Diop, Mamadou Diop « Decroix » et Thione Niang. Ce jeudi, des candidats comme Abdoul Mbaye, Anta Babacar Luther Queen Ngom, Aminata Touré, Khalifa Sall, Amadou Ba, Dr Abdourahmane Diouf… vont passer.

conseil constitutionnel
  • Adama Faye beau-frère de Macky Sall à la trappe

Plusieurs candidats déclarés ont connu leur sort dès les premières heures de contrôles de ce mercredi 3 janvier 2024. Parmi eux, le beau-frère du président Macky Sall. Adama Faye, candidat à l’élection présidentielle, s’arrête à l’étape de la vérification de parrainage. Et pour cause, « il y a eu un problème de basculement des données » explique son mandataire Mouhamed Seye. Adama Faye a subi le même sort que le premier qui est passé aujourd’hui. Il s’agit du candidat indépendant Mouhamadou Lamine Gueye. D’après le mandataire de ce dernier, « les données du parrainage n’ont pas pu être exploitées ». Il explique que les techniciens de la commission « ont pris une dizaine de minutes » avant de le lui faire savoir. En réalité, les données n’ont pas pu être transférées afin de faire la comparaison.

  • Les candidats Aliou Lam et Mouhamadou Madana Kane recalés

Entre les deux candidats devait passer Aliou Lam. Lui aussi a été recalé pour cause de doublons. Il n’aurait validé que 4831 parrains. Le candidat Mouhamadou Madana Kane (Photo) est aussi recalé. Son mandataire soutient que la clé USB de leur candidat est "inexploitable." Quand à Al Housseynou Ba son dossier est incomplet, il n'a pas payé la caution. Et plus de ça, il n'a pas atteint le nombre minimum de parrains requis.

  • Mamadou Lamine Diallo sommé de régulariser 5.199 parrains
ADVERTISEMENT

Le leader du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo devra régulariser 5.199 s'il veut participer à la présidentielle du 25 février prochain. Sur le dossier de parrainage, Mamadou Lamine Diallo compte 19 498 doublons externes. Toutefois son mandataire Alioune Ndiaye reste confiant quant au remplacement dudit nombre.

  •  Boun Abdallah Dionne admissible

L'ex Premier ministre, Mouhamed Boun Abdallah Dione passe au second tour. Sur un minimum requis de 44 231 parrains, Mouhamad Boun Abdallah Diallo n'a pu valider que 36 414. Du nombre de parrainages fournis, on compte 22523 doublons externes. D'après son mandataire Mounirou Sy, ils doivent régulariser « un peu plus de 7000 parrains.

  • Karim Wade passe sans surprise

Karim Meïssa Wade passe sans surprise car il avait opté pour le parrainage des élus. Ayant plus de 13 députés à l'hémicycle, le fils de l'ex président Abdoulaye Wade n'avait pas trop de souci à se faire. D'ailleurs le moment de vérification a pris beaucoup moins de temps comparé aux autres candidats déclarés.

  • Babacar Diop passe à la trappe

Le dossier de candidature du parti Forces démocratiques du Sénégal (Fds/Les Guelwars), Babacar Diop est recalé. Le maire de Thiès n'a validé que 20 806 avec 13410 doublons externes.

  • El Haj Ibrahima Sall invalidé pour cause de surplus de doublons

Le Président du mouvement « Demain la République », El Haj Ibrahima Sall est le premier à être passé devant la Commission de contrôle des parrainages ce mercredi après-midi. Son dossier de candidature a été invalidé. Si l’on se fie à son mandataire, il a un problème de doublons externes. « Nous avons eu trop de doublons », s’est-il plaint à sa sortie du Conseil constitutionnel.

  • Habib Sy passe grâce aux députés de Pastef

Habib Sy a passé l'étape des parrainages. L'ex-maire de Linguère a validé son ticket grâce aux députés de Pastef. Il affirme qu’il va retirer sa candidature si celle de Ousmane Sonko passe.

  • Malick Gakou passe au 2nd tour avec plus de 40 000 parrains validés

Le président du Grand Parti, Malick Gakou va devoir passer au second tour. Il a tout de même validé 40 782 parrains et devrait encore régulariser un peu plus de 3000 parrains. Nous allons donner 8000 autres parrains pour régulariser 3000. Nous avons bien travaillé et je pense que nous allons pouvoir compléter sans problème », a indiqué son mandataire devant les médias.

  • Aly Ngouille Ndiaye doit seulement régulariser 1094 parrains

L'ancien ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a validé un nombre de 43 137 parrains sur le minimum de 44 231 requis. Il va devoir régulariser 1094 parrains.

Le dossier de candidature de Thione Niang, qui lui a précédé devant la Commission de contrôle, a été rejeté pour motif de fichier non exploitable.

  • Le verdict pour Souleymane Ndéné Ndiaye

Le candidat Souleymane Ndéné Ndiaye a validé 25.562 parrains. Il a 27734 doublons externes. Par contre, il peut régulariser. Mamadou Diop Decroix, pour ce qui le concerne, n’a validé que 5.613 parrains. Il a 33.674 doublons externes.

Le président du Parti de la renaissance, de l’éthique, de la citoyenneté, de l’équité, du patriotisme et de la transparence (Precept), Serigne Gueye Diop, va passer au second tour. Le maire de Sandiara a validé 31 003 parrains et a fait plus de 27 000 doublons externes. C’est un élu de la mouvance présidentielle. Le suivant sur la liste de l’après-midi, Assane Ka est rejeté. Il n’a pas obtenu d’attestation de paiement de caution à la CDC. « Nous avons déposé notre caution à temps. Mais le moment de récupérer notre attestation, le Directeur de la CDC était en tournée politique. Il est revenu plus tard pour le signer. Nous l’avons déposé au Conseil constitutionnel qui l’a reçue tardivement mais qui l’a reçue. Pour au final déclarer notre dossier incomplet », a déclaré le mandataire du Dr Assane Ka.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT