3e mandat : Mimi menace de traduire Macky et IMF devant la CPI

Aminata Touré menace de poursuivre Macky Sall et son ministre de la justice Ismaila Madior Fall devant la Cour pénale internationale s'il y a pertes en vies humaines lors de la tentative d’un 3ème mandat de Macky Sall.

Ismaila Madior Fall-Macky-Sall-porjets-32-cabinets

A bon chat bon rat ! Après la sortie du ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, annonçant qu’Aminata Touré sera démise de son mandat de député si elle décide de se dresser contre la majorité, la Cellule de communication de « Mimi 2024 » a apporté la réplique.

Dans un communiqué rendu public dimanche 9 octobre, les partisans de l’ex-Premier ministre ont tenu eux aussi, à leur tour, à mettre en garde le Pr Ismaïla Madior Sall. « S’il y a perte en vies humaines lors de la tentative d’un 3ème mandat de Macky Sall, Ismaïla Madior Fall sera poursuivi devant la Cour Pénale Internationale (Cpi) pour instigation et complicité de crime contre l’Humanité », ont-ils prévenu à l’endroit du Garde des Sceaux.

Par ailleurs, tout en se démarquant de cette sortie dite « honteuse pour un professeur de droit vivant dans un pays où règne l’Etat de droit », les responsables de la Cellule de communication de « Mimi 2024 » ont également tenu à rappeler à l’endroit du ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, que « non seulement ses menaces n’ont aucun effet sur la détermination de Mme Aminata Touré à poursuivre ses activités de député au service exclusif du Peuple sénégalais » mais surtout qu’il sache que « la Cpi sera saisie ainsi que le Conseil des Droits de l’Homme afin que notre pays ne revive pas la situation de 2012 où onze de nos compatriotes ont perdu la vie lors des manifestations contre le troisième mandat du Président Abdoulaye Wade ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT