Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

L’amnistie, dont le texte est adopté en Conseil des ministres, ne concerne pas les dossiers opposant le leader de Pastef dissous Ousmane Sonko à l'ex-masseuse Adji Sarr. Idem pour le dossier contre Mame Mbaye Niang.

Adji Sarr et Sonko

Le gouvernement sénégalais a examiné et adopté, mercredi dernier, en Conseil des ministres, le projet de loi d’amnistie des faits liés aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024. Le projet de loi sera présenté à l’Assemblée nationale "dans les meilleurs délais", pour son vote.

Toutefois, il est à préciser qu’on ne peut amnistier une personne ; on amnistie seulement les faits. Et s’agissant de faits, n’est pas concernée, en réalité l’affaire de viol opposant le leader de l’ex Pastef Les Patriotes à Adji Raby Sarr. Ce dossier impliquant une personne particulière, il ne peut faire l’objet d’amnistie. C’est ce qu’a confirmé un des avocats de l’ex-masseuse du salon Sweat Beauté.

Cette affaire est donc toujours pendante devant les juridictions. Il en est de même pour le dossier de diffamation qui a opposé le maire de Ziguinchor à Mame Mbaye Niang. Pour ce dossier également, il s’agit d’une affaire privée ; elle n’est donc nullement concernée, selon un juriste contacté par Les Echos. Ainsi, tout comme l’affaire Adji Sarr, ce dossier va-t-il se poursuivre devant les juridictions ; elle reste donc pendante devant la Cour suprême qui a été saisie d’un recours en rabat d’arrêt.

En clair, l’amnistie évoquée par le président de la République ne concerne que les faits portant sur les émeutes qui se sont soldées par des pertes en vies humaines et des dégâts matériels inestimables et qui ont conduit à des poursuites et arrestations contre Ousmane Sonko, Bassirou Diomaye Faye, et des centaines d’autres personnes, notamment des militants de l’ex Pastef ainsi que des activistes. Précisément les faits portant sur les dossiers d’appel à l’insurrection, actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique etc.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT