Birame Soulèye : '40 jeunes traqués par la police ont disparu'

Le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi a fait face à la presse ce lundi 21 août 2023 à 11h au siège du PRP sur la VDN.

Birame-Souleye-Diop

Il n'y a pas que Ngagne Demba Touré parti qui est parti en exil au Mali pour échapper à la justice. Le président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (YAW) lors d'un point de presse tenu ce lundi 21 août 2023 à Dakar s’est prononcé sur le cas des détenus qu’il considère comme « des détenus politiques ».

Brame Soulèye : "derrière le cas Ngagne Demba Touré, un jeune de 24 ans, il y a une quarantaine de jeunes recherchés qui ont décidé de disparaître dans la nature." Aussi, informe-t-il, ils ont appris qu’il y a une liste contenant le nom de nos concitoyens qui sont établis dans la Diaspora, qui a été déposée au niveau de l’aéroport. Ce, pour qu’ils soient arrêtés à leur retour au pays.

"Vous avez vu que des sénégalais de la diaspora, au moment de rentrer dans le pays, ont été arrêtés parce qu’on leur a opposé des opinions qu’ils ont émises sur la situation du pays», indique le député. Dans cette chasse aux militants sur l’international, Il y a une liste de citoyens sénégalais vivant dans la diaspora déposée à l’aéroport. Certains au moment de rentrer ont été cueillis et envoyés en prison", fait-il savoir.

Les députés de Yewwi se sont également exprimés sur la situation du pays. Ils ont notamment fustigé les restrictions des libertés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT