Caution présidentielle : 43 candidats ont déposé 1,29 milliards FCFA

Ils sont 43 candidats à la candidature pour la Présidentielle de février 2024 à avoir déposé 1,29 milliards FCFA à la Caisse des dépôts et consignation.

Les cautions pour participer aux élections législatives La caisse de dépôt et de consignation

A ce jour, la barre des 40 candidat et du milliard FCFA de caution sont largement dépassés. Le montant de la caution présidentielle est fixée à 30 millions FCFA. Selon les informations du quotidien national, du 27 novembre au 15 décembre 2023, 43 candidats à la candidature ont déposé leur caution ; trente millions FCFA, chacun.

Ce qui fait la rondelette somme de 1 290 000 000 milliard FCFA constituée de chèques de quatorze banques de la place. Et c'est Karim Wade qui a ouvert le bal, le 27 novembre dernier.

Entre cette date et vendredi dernier, en 18 jours, quarante deux autres candidats ont emboîté le pas au fils de Me Abdoulaye Wade. Il s'agit de Cheikh Abdou Bara Dolly Mbacké, Thierno Alassane Sall, Déthié Fall, Abdoulaye Sylla, Anta Babacar Ngom, Aminata Touré, Mamadou Lamine Diallo, Habib Sy, Boun Abadallah Dionne, Birima Mangara, Aida Mbodj, Aly Ngouille Ndiaye, Bassirou Diomaye Faye, El Hadj Malick Gakou, Cheikh Tidiane Gadio, Amadou Bâ, Serigne Mboup, pour ne citer que ceux-là.

Qui sera remboursé, qui va perdre ?

Pour prendre part à la prochaine élection présidentielle, les candidats retenus à l’issue de la collecte des parrainages vont débourser chacun un montant de 30 millions FCFA. Or, pour se faire rembourser sa caution, le candidat à l’élection présidentielle doit obtenir au moins 5% des suffrages exprimés. Ceux qui n’ont pas franchi ce seuil ne bénéficieront pas de remboursement.

Les 5% constituent le plafond du remboursement public de la caution. Les candidats à l’élection présidentielle ont tous été astreints au dépôt d’un cautionnement. Selon les dispositions de l’article L 117 du Code électoral, « dans le cas où le candidat obtient au moins 5% des suffrages exprimés, le cautionnement lui est remboursé dans les délais de 15 jours qui suivent la proclamation définitive des résultats ». Autrement dit, la caution est remboursée par l’Etat pour les candidats ayant obtenu plus de 5% des voix.

L’article L.122 du code électoral dispose qu’ «en cas d’irrecevabilité d’une candidature, le cautionnement est remboursé quinze jours après la publication définitive de la liste des candidats.» Donc les candidatures qui n'auront pas passé l'étape du Conseil constitutionnel vont pouvoir récupérer leurs 30 millions FCFA.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un fumeur de yamba bastonne sa mère qui lui a réclamé son téléviseur

Un fumeur de "yamba" bastonne sa mère qui lui a réclamé son téléviseur

2 agents de l’assainissement arrêtés, ils ont volé des couvercles d'égout à Petersen

2 agents de l’assainissement arrêtés, ils ont volé des couvercles d'égout à Petersen

Du rififi au barreau de Dakar

Du rififi au barreau de Dakar

Une candidate accouche en plein second tour et décrocher son BAC

Une candidate accouche en plein second tour et décrocher son BAC

15 juillet 2019-15 juillet 2024: 5  ans après, OTD commémoré

15 juillet 2019-15 juillet 2024: 5 ans après, OTD commémoré

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté  à Dakar

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté à Dakar

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Un maire déféré pour falsification de documents administratifs et...

Un "maire" déféré pour falsification de documents administratifs et...