Contrôle des parrainages : J4

C'est le quatrième jour de contrôle des parrainages au Conseil constitutionnel.

Anta Babacar

Ce jeudi 4 avril 2024, c'est le quatrième jour de la commission de contrôle des parrainages, Vingt candidats vont devoir passer devant la commission de contrôle des parrainages. Il s’agit de Abdoul Mbaye, ⁠Sheikh Alassane Sene, ⁠El Hassane Ould Aliou Niang, ⁠Khalifa Sall, ⁠Anta Babacar Ngom, ⁠Aminata Touré, ⁠Alpha Thiam, ⁠Amadou Ba, ⁠Elhadj Mamadou Diao, Ibrahima Abou Nguette, Amadou Seck, ⁠Abdoul Khadr Sall, ⁠Bassirou Diomaye Diakhar Faye, ⁠Elhadji Abdourahmane Diouf, ⁠Ndongo Ndiaye, ⁠Thierno Cissé, ⁠Amidou Thiaw, ⁠Ibrahima Sall , ⁠Cheikh Dieng, ⁠Mouhamadou Fadel Koné.

  • Khalifa Sall valide le parrainage parlementaire 

Khalifa Ababacar Sall, leader de Taxawu Sénégal, franchit avec succès l’étape cruciale du parrainage parlementaire pour sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. La validation de sa candidature de Khalifa Ababacar Sall intervient grâce au soutien accordé par les 13 députés de Taxawu Sénégal, renforçant ainsi sa position dans la course présidentielle de 2024.

  •  Le candidat Al Hassane Ould Aliou Niang recalé

Le candidat Al Hassane Ould Aliou Niang voit son parcours présidentiel prendre fin suite à son échec au contrôle de parrainage. Malgré la validation de 5857 parrains, la candidature de Al Hassane Ould Aliou Niang est écartée en raison de la présence de 20 109 doublons externes.

ADVERTISEMENT
  • Abdoul Mbaye passe au second tour, Sheikh Alassane Sène recalé

L'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye est passé au second tour après avoir validé 30 460 parrains, fait 17 254 doublons externes. Il devra régulariser 13 771 parrains pour passer cette étape des parrainages.

Le deuxième candidat à passer devant la commission de contrôle ce jeudi est Sheikh Alassane Sène. Il a été recalé parce que n'ayant validé que 22 271 parrains.

  • Anta Babacar Ngom passe avec succès

La candidate Anta Babacar Ngom qui a soumis son dossier de candidature, a passé l’épreuve avec succès. Elle a validé l’étape avec 45 238 parrainages. Elle a validé 10 régions.

  •  Aminata Touré au deuxième tour

L'ancienne Premier Aminata Touré dite Mimi va devoir passer au second tour. Elle n'a validé que 25.251 parrains. Elle a eu 19.800 doublons externes et n'a validé que 3 régions. Elle pourra régulariser à hauteur de 18.980 et aussi compléter 4 régions (2000 parrains dans chacune).

  • Alpha Thiam à la trappe

Désillusion pour Alpha Thiam, dont l’aspiration à participer à l’élection présidentielle de 2024 est brutalement stoppée prématurément. Malgré ses initiatives acharnées, Alpha Thiam n’a pas pu surmonter cette étape déterminante, ayant été recalé lors du contrôle de parrainage effectué par le Conseil constitutionnel. Malgré la validation de 6312 parrains, la candidature d’Alpha Thiam est compromise en raison de la présence de 27 767 doublons.

  • Amadou Ba passe avec le parrainage des élus

Le candidat du régime sortant Amadou Ba, a choisi le parrainage des élus locaux (120 maires et présidents de Conseils départementaux) pour passer l’étape des parrainages. Il a bien validé son dossier devant la commission de contrôle.

  • Mame Boye Diao admis au second tour, Ibrahima Abou Nguette recalé

Mame Boye Diao au second tour. Il a validé 32 278 parrains. Il devra régulariser plus de 11 000 parrains pour valider cette étape.

Ibrahima Abou Nguette invalidé pour défaut d’attestation à la quittance de la Caisse des Dépôts et des Consignations. Après la pause, ce sera autour des candidats programmés pour l’après-midi.

  • Bassirou Diomaye Faye admis au second tour

Bassirou Diomaye DEUXIÈME TOUR. Il a validé 40012 parrains. Il a 6609 doublons externes. Il va régulariser 4219. Ce qui devrait être une formalité pour la candidat de Pastef qui a validé 9 régions sur 7 demandées.

Amadou Ba, mandataire de BDF affirme: « Nous n’avons pas beaucoup de doublons. Nous avons été très surpris d’avoir 12 000 électeurs non inscrits sur le Fichier électoral. Le Conseil constitutionnel doit investiguer auprès de la DAF. Le problème, c’est comment une personne avec la mention ‘´Électeur’’ se retrouve hors du fichier » .

  • Les candidats Amadou Seck et Abdou Khadre Sall invalidés

Les candidats Amadou Seck Abdou Khadre Sall, qui ont ouvert les passages devant la Commission de contrôle des parrainages ont été tous les deux invalidés. Le premier a fait 48 783 doublons externes. Le deuxième pour défaut d’attestation à la quittance de la CDC. Diomaye Faye est le suivant.

  • Abdourahmane Diouf passe au second tour !

Le candidat Abdourahmane Diouf devra passer au second tour.. Il a validé 30439 parrains sur un minimum de 44.231. Ndongo Ndiaye a désisté. Thierno Cissé et Hamidou Thiaw sont les suivants.

  • Ibrahima Sall (Model), Cheikh Dieng et Mouhamadou F. Koné recalés

Ibrahima Sall (leader du Model), Cheikh Dieng (ancien chargé des élections du Parti démocratique sénégalais-PDS) et Mouhamadou Fadel Koné ont bouclé la journée de vérification des parrainages au Conseil constitutionnel, ce jeudi 4 janvier. Tous les trois ont été recalés. Ibrahima Sall du Model n'a validé que 6025 et plus de 17 306 doublons externes. L'ex maire de Djida Thiaroye Kao, Cheikh Dieng, quant à lui, a eu 12213 validés, plus de 28 000 doublons externes. S'agissant du candidat du mouvement Access, Mouhamadou Fadel Koné, le fichier électronique qu'il a déposé était inexploitable et sa candidature a donc été rejetée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

Prospère tué à l'UGB, son papa était le chef de village de Cap Skirring

Prospère tué à l'UGB, son papa était le chef de village de Cap Skirring

Pape Guèye en Premier League : une destination surprenante

Pape Guèye en Premier League : une destination surprenante

ADVERTISEMENT