Décret de répartition des services : la Primature reprend toutes ses prérogatives

Après la nomination du PM, le chef de l'Etat a signé le décret portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la présidence la République, la primature et les ministères.

Amadou-Ba

Suite à la nomination d’un nouveau Premier ministre et d’un gouvernement de 38 membres, le président de la République a signé le même jour, avant de s’envoler pour Londres et New-York, le décret n° 2022-1777 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la présidence la République, la primature et les ministères. Ainsi, ledit décret, en son article 4, abroge le décret n° 2020-2100 du 1er novembre 2020.

En effet, au lendemain de la suppression du poste de Premier ministre, la répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique se faisait entre la présidence de la République, le secrétariat général du gouvernement et les ministères.

Ainsi, le secrétariat général du gouvernement et ses services sont désormais rattachés à la primature. Il s’agit, entre autres, de la Direction de l’activité normative, des Archives du Sénégal, de l’Imprimerie nationale, du Bureau d’information gouvernementale, de la Cellule de passation des marchés, du Service de gestion du building administratif, de l’Unité de suivi de la rationalisation du portefeuille de l’Etat, de l’Unité de suivi de la réforme de l’administration territoriale et de l’acte III de la décentralisation, de l’Unité de suivi de la réforme foncière etc. En plus du cabinet du Premier ministre et ses services dont le Service de protocole, la Cellule de coordination et de suivi des projets et programmes, la Cellule de communication, entre autres.

S’y ajoutent d’autres administrations rattachées à la primature comme l’École nationale d’administration (Ena) et le Mca Sénégal II.

La présidence garde tous ses services

A l’image du précédent décret de répartition lors de la suppression du poste de Premier ministre, la présidence de la République maintient tous ses services avec le cabinet du président de la République et ses 21 services où sont rattachés l’Inspection générale d’Etat (Ige), l’Ofnac, le Cos-petrogaz, le Pôle diplomatique, le Pôle des affaires protocolaires, le Pôle communication et porte-parolat, le Pôle sécurité, le Pôle de coordination des missions régaliennes ; le Cabinet politique ; le Cabinet militaire du président de la République avec différents démembrements, entre autres, l’Inspection générale des Forces armées, l’Etat-major particulier du président de la République, la Haute autorité des aéroports du Sénégal, l’aide de camp du président de la République, le Médecin du président de la République ; le Cabinet du ministre chargé du suivi du Plan Sénégal émergent qui abrite le Bureau opérationnel de suivi du Pse et le Fonds de soutien au suivi du Pse ; les Services du palais ; le Secrétariat général de la présidence de la République et ses 23 services rattachés dont le Contrôle financier, le Bureau organisation et méthodes, le Bureau d’assistance aux daaras et aux diplômés de l’enseignement arabe, du Bureau des cultures urbaines, la Commission de contrôle et de suivi du patrimoine immobilier de l’Etat à l’étranger, la Cellule de passation des marchés publics ; et autres administrations avec 18 services dont l’Artp, la Der/Fj, l’Agence nationale pour la relance des activités en Casamance, la Commission de protection des données personnelles (Cdp), l’Observatoire national de la parité, l’Ecole nationale de cybersécurité, le Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad), etc.

Le ministère des Finances et du Budget hérite du Waqf

Le ministère des Forces armées est réparti en un cabinet civil et ses services ; un cabinet militaire et ses services ; des services propres composés de l’Etat-major général des armées et du Haut-commandement de la gendarmerie nationale ; des directions dont la Direction de la justice militaire, la Direction du contrôle des études et de la législation.

En plus d’autres administrations composées entre autres de l’Agence pour la réinsertion sociale des militaires, de l’Agence pour le logement des Forces armées, de la Fondation des invalides et mutilés militaires … Le ministère de la Justice compte le cabinet et ses services dont l’Administration de la justice, la Cellule nationale de lutte contre la traite des personnes ; le cabinet du ministre auprès du ministre de la Justice chargé de la Bonne gouvernance et des Droits humains, le secrétariat et ses services rattachés, ainsi que plusieurs directions dont la Direction de la promotion de la bonne gouvernance, etc. S’agissant du ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur, il est composé de deux cabinets dont celui du ministre auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, ainsi que plusieurs directions.

Le ministère de l’Intérieur concentre le cabinet et ses services dont l’Inspection des services de sécurité, la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, la Cellule de lutte antiterroriste, le Comité interministériel de lutte contre l’émigration clandestine etc. ; le cabinet du ministre auprès du ministre de l’Intérieur chargé de la Sécurité de proximité et de la Protection civile ; le secrétariat et ses services rattachés avec plusieurs bureaux et cellules ; en plus d’autres directions. Le ministère des Finances et du Budget compte plusieurs services et directions et hérite dans la foulée du Waqf jadis logé au Secrétariat général du gouvernement.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pour vivre plus longtemps, buvez du café

Pour vivre plus longtemps, buvez du café

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

Mercato: Le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Mercato: Le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Kaliphone Sall :“Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…

Kaliphone Sall :“Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…”

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Pourquoi Mimi Touré  conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Pourquoi Mimi Touré conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?