Des candidatures, de fausses candidatures…

Telle une mosquée, ceux qui sont sûrs de pouvoir appeler à la prière, peuvent venir. Et sans contrainte. Il suffit d’être là et bien sûr d’être irréprochable sur le plan éthique et moral.

 Sénégal : Candidats Présidentielle 2024 | Pulse

La candidature à la candidature peut bien être ainsi imagée. Mais là les prétendants ont d’autres objectifs que la bénédiction divine. Beaucoup veulent entrer et s’installer au Palais à l’issue du scrutin du 25 février 2024. Du moins, c’est la finalité normale, ordinaire. C’est ce qu’ils disent et proclament.

Disons-le tout net, ils sont nombreux à ne pas y croire. Ils font semblant. Ils essaient ainsi de « dribbler » encore des Sénégalais qui ont pris l’habitude d’observer cette théâtralisation d’un espace public mal occupé.

Car, il est clair ces hommes et femmes au nombre de 200 ainsi appelés ne vont pas tous être de la partie. Peu d’entre eux seront au point de départ. Au-delà du parrainage et ses nombreuses contraintes, il y a même la caution de 30 millions Cfa exigée qui est hors de portée des bourses de candidats mal préparés.

Le pouvoir semble être en phase avec ce désordre…organisé. Ceux qui s’y adonnent à cœur joie aussi pensent récolter les fruits de leur ruse apparente. Le peuple lui, observe et sourit. Il sait sanctionner.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

ADVERTISEMENT