Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

La série se poursuit. Une nouvelle vague de détenus (politiques) vient d'être élargie de prison.

Bentaleb Sow et IBRAHIMA GUEYE

Après, Dakar, Mbour, Tamba et tout récemment Ziguinchor, la libération des détenues dits politiques se poursuit. Après Nit Doff, Fadilou Keita, Abdou Karim Guèye etc... Bentaleb Sow, militant du parti Pastef récemment dissous est libre. Ce dernier avait été inculpé pour plusieurs chefs d’accusation graves, notamment « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles politiques graves et provocation directe d’un attroupement armé. » Il était également suspecté de complicité dans l’entrée au Sénégal de l’avocat Juan Branco, ce qui avait soulevé des inquiétudes quant à la sécurité nationale.

En parallèle, Ibrahima Gueye, surnommé « NayLeer », a également été libéré sous condition. Ces libérations s’ajoutent à la liste croissante des détenus relâchés, soulignant l’engagement du gouvernement à apaiser les tensions politiques dans le pays. Cette stratégie de libération fait écho aux paroles du président Macky Sall qui vise à rétablir une harmonie politique au sein de la nation.

Dans son discours en date du 26 février 2024 tenu à Diamniadio, le Président de la République affirme que, "dans un esprit de réconciliation nationale", il va saisir "l’Assemblée nationale d’un projet de loi d’Amnistie générale sur des faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024". En Conseil des ministres ce matin, le Président Sall va non seulement présenter son projet d’amnistie, mais, il va y rajouter la révision du procès de Karim Wade. es.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT