Khalifa Sall : un cas d'école pour Ousmane Sonko

De la prison du Cap Manuel, Ousmane Sonko reçoit le soutien de Khalifa Sall, qui cautionne sa détermination à se battre pour participer à la prochaine Présidentielle

Khalifa Sall et Ousmane Sonko lors du lancement de la coalition Yewwi Askanwi

En tournée politique à Matam, Khalifa Sall est revenu sur la situation du leader de l’ex-parti Pastef. Radié des listes électorales et séjournant à la prison du Cap Manuel et à partir duquel le maire de Ziguinchor se bat pour recouvrer ses droits et participer à la prochaine élection présidentielle de février prochain, Ousmane Sonko reçoit le soutien de Khalifa Sall qui donne son exemple.

« Comme je dis toujours, «dara bessufi» (rien n’est nouveau). Je l’ai vécu moi (2017-2019). J’ai vécu 28 mois de parcours judiciaire pour pouvoir être candidat. Il avait fallu faire une violation de la loi pour dire que le rabat d’arrêt n’est pas suspensif pour écarter ma candidature », a rappelé Khalifa Sall repris par Le Quotidien.

« Et pourtant, on m’avait éliminé sous prétexte que…», poursuit l’ancien maire de Dakar. « Mon parrainage a été validé, mon dossier était valide. J’étais électeur, mon casier judiciaire était vierge et, pourtant, on m’avait éliminé, sous prétexte que le rabat d’arrêt, qui est une loi organique, n’était pas suspensif. Et six (6) mois après, ils l’ont changé », explique-t-il. « Moi, je comprends qu’il (Sonko) puisse se battre jusqu’au bout. C’est ça un homme politique. Il faut qu’il sache ce qu’il veut et qu’il aille jusqu’au bout. Maintenant, le processus est le même. On verra ce que ça va donner », admet l’ex-maire de Dakar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT