ADVERTISEMENT

La 14 ème législature rate sa première leçon de rupture : la ponctualité

Les 165 députés composant la 14 ème législature ont accusé un grand retard pour entamer les travaux.

Assemblée-nationale-

Convoqués à 10heures, les députés devaient commencer les travaux d'installation et l'élection du bureau de l'Assemblée Nationale. Mais, jusqu'au moment où ces lignes sont écrites, les travaux n'ont pas encore démarrer.

ADVERTISEMENT

Pour quelles raisons?

En tout état de cause, le quorum est déjà atteint dans l'hémicycle car la majeure partie des députés est déjà présente dans la salle. D'ailleurs, les membres du gouvernement sont venus à l'heure fixée pour assister à l'installation des parlementaires.

Durant les campagnes électorales, plusieurs coalitions avaient promis une assemblée de rupture fustigeant les actes posés par la législature précédente. Il en est de l'absentéisme, des violences physiques et verbales entre autres. Mais le baptême de feu a révélé que la promesse n'a pas été tenue sur le plan de la ponctualité.

Des tractations politiques à n'en plus finir!

Qu'est ce qui est à l'origine de ce retard? Cette question se pose de façon légitime car les parlementaires ont arpenté les escaliers de l'Assemblée Nationale dès les premières heures du jour. Et paradoxalement, les travaux tardent à démarrer en raison des tractations pour le bureau de l'Assemblée Nationale. Selon les textes, le doyen des députés doit présider le bureau provisoire, épaulé dans ces tâches par les deux benjamins de l'hémicycle.

Le choix de ces individus ne devait aucunement poser un problème dans la mesure où l'âge des élus est presque connu grâce aux données électorales fournies par la Direction Générale des élections. Le retard accusé montre que la rupture n'est qu'une illusion. Les sénégalais devront attendre pour apercevoir une once de rupture dans la deuxième institution qui est tant décriée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tamba : un enseignant décède en plein cours

Tamba : un enseignant décède en plein cours

Flux migratoires : 6.528 mouvements enregistrés à Rosso Sénégal

Flux migratoires : 6.528 mouvements enregistrés à Rosso Sénégal

Procès en appel Madiambal-Téliko : le dossier rejugé le 21 février 2022

Procès en appel Madiambal-Téliko : le dossier rejugé le 21 février 2022

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

ADVERTISEMENT