Le Sénégal et la Guinée-Bissau mettent en place un comité mixte paritaire

Le Sénégal et la Guinée-Bissau ont procédé jeudi à Dakar à l’installation d’un comité technique mixte de ‘’réaffirmation de leurs frontières respectives visant à mettre en œuvre des activités de coopération’’, a constaté l’APS.

Frontieres-Guinee-Senegal

La commission compte au total vingt-six membres qui doit procéder à la réaffirmation de la frontière, a relevé Ibrahima Wade, président de la Commission nationale de gestion des frontières du Sénégal.

Selon Ibrahima Wade, ‘’la réaffirmation de la frontière commune s’inscrit dans le cadre de la gestion concertée des frontières telle que recommandée par l’Union africaine’’. Ainsi il a expliqué que l'objectif fondamental du programme Frontière-Union africaine est de faire en sorte que tous les litiges qui existent entre les frontières soient levés.

Poursuivant, il se dit convaincu que ‘’cette commission sera capable d’initier et de mettre en œuvre des actions conjointes de règlement pacifique des litiges, de renforcement de la paix, de la sécurité, de nos espaces frontaliers pour une intégration et une cohabitation réussies de nos peuples’’.

M. Wade a exhorté, à cet effet, les membres des deux délégations à ‘’l’identification exhaustive des problèmes récurrents afin de formuler des plans d’actions concrets, gage d’une réduction des préoccupations actuelles des zones frontalières’’.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT