Législatives : Ce que dit le rapport des 198 missionnaires de Macky

Le patron de BBY avait envoyé une mission de 198 "commandos" dans les 46 départements du pays en direction des Législatives du 31 juillet. Le constat est accablant !

Président Macky Sall

Lors d’un ndogou organisé hier au Palais, Macky Sall a reçu les 198 missionnaires envoyés à travers le pays au début du mois de mars. Ces tournées, au lendemain des élections locales du 23 janvier, visaient à remobiliser les troupes en direction des élections législatives du 31 juillet 2022 pour une victoire. Même si ça varie d’un département à un autre, le constat global n’a pas été toujours favorable au camp du pouvoir.

Tour à tour, les chefs de missions ont fait le point sur les problèmes de leadership au sein de la coalition BBY, les forces en présence en vue de préparer les investitures qui s’annoncent compliquées pour la coalition présidentielle.

Dans leurs conclusions, c’est comme si BBY s’attendait à perdre certaines villes importantes comme lors des Locales.

La mobilisation est plus que jamais prêchée. Les partisans de Macky Sall souhaitent maximiser leurs gains dans leurs bastions pour participer «à la tontine» de la liste nationale. Ce qui, en d’autres termes, comblerait les pertes éventuelles dans les départements de Dakar, Mbacké ou de Ziguinchor perdus lors des dernières élections municipales», rapporte-t-on.

Cette rencontre, qui a aussi enregistré la présence des délégués régionaux au parrainage, devrait permettre à Macky Sall d’identifier les forces de la majorité présidentielle afin de cerner le profil des potentiels candidats pour chaque département et de faire les combinaisons gagnantes.

Désormais, tout le monde reste à l’écoute du Président Macky Sall qui a annoncé qu’il va, sur la base des données présentées, constituer les listes.

Un exercice assez délicat quand on connaît les frustrations qui risquent de naître après les investitures. Les dernières Locales ont rappelé combien les dissidences pouvaient fragiliser BBY.

Macky Sall, qui a interdit catégoriquement les listes parallèles, n’est pourtant pas à l’abri de rébellion. A noter qu’Abdoulaye Baldé, ex-maire de Ziguinchor, a assisté à la rencontre et signe son retour dans BBY.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Député sortant, Sonko va restituer véhicule de service et passeport diplomatique

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Me Oumar Youm demande à Aminata Touré de restituer le mandat de député

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Accusé de viol: Kaliphone Sall donne sa version des faits

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Le Joola : 20 ans après, Macky Sall n’oublie pas la tragédie

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Mlomp-Kassa: indignation générale contre les propos de Madiambal

Ousmane Sonko: Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais

Ousmane Sonko: "Ce gouvernement ne réglera pas les problèmes des Sénégalais"

Un responsable du PDS tué au Brésil

Un responsable du PDS tué au Brésil

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des effets

Akhlou Brick vs Ngaaka Blindé : le clash des "effets"

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]

Histoires de presse… [Opinion du Contributeur]