Libération de Bassirou Diomaye Faye :le F24 tire sur la sonnette

A quelques jours de l'ouverture de la campagne présidentielle, le mouvement des Forces vives du Sénégal (F24) appelle à la libération immédiate de tous les détenus politiques y compris celle de Bassirou Faye candidat de l'ex Pastef avec à sa tête Ousmane Sonko.

Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye

“Le candidat aux élections présidentielles de 2024 Bassirou Diomaye Faye doit jouir, autant que les autres, du droit de battre campagne et de présenter son programme aux électeurs” a affirmé le F24 par le biais de son coordinateur Mamadou Mbodji .

L’ex numéro 2 du Pastef aujourd’hui dissous, est actuellement en prison. Pour rappel , il est poursuivi pour entre autres «actes de nature à compromettre à la paix publique, outrage à magistrat, diffamation à l’encontre d’un corps constitué». Des charges qui pourraient l’éloigner de la campagne électorale qui débute ce dimanche et cela même après que le Conseil constitutionnel ait validé sa candidature après un second passage au filtre du parrainage.

«Pour ne pas se laisser divertir par des manœuvres dilatoires, au moment où le candidat de la continuité poursuit tranquillement sa campagne illégale autant que déguisée, F24 invite tous les candidats et citoyens épris de paix et de justice à se mobiliser pour créer les conditions idoines et nécessaires à même de garantir la sincérité et la légitimité du scrutin», a précisé Mamadou Mbodj coordonnateur du mouvement F24.

Poursuivant, il a mis l,accent sur la sécurisation du scrutin qui selon lui passe par la présence dans tous les bureaux, le contrôle des opérations de vote et la remontée des résultats et des procès-verbaux; «C’est ce qui constitue depuis plusieurs semaines le chantier prioritaire de F24», a t-il ajouté.

Pour finir,Mamadou Mbodji est revenu sur la transparence des votes mais aussi sur le bon déroulement des élections «aucune entrave ne doit être tolérée, aucun délai supplémentaire ne doit être accordé, car chaque jour de report est un affront à la volonté du peuple». Le mouvement des Forces vives du Sénégal (F24) qui entend s’ériger en sentinelle contre tout report de la présidentielle appelle tous les républicains «à se lever comme un seul homme» pour contrer toute manœuvre visant à retarder cette élection cruciale que les citoyens attendent impatiemment, avec l’espoir de lendemains meilleurs, dans une prospérité partagée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Carnet blanc: le ministre Alioune Sarr épouse Alberta Diatta (Miss Sénégal 2019)

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Guinée: Appel au boycott du concert de Wally Seck

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Après avoir creusé un trou de 2m, deux enfants mortellement ensevelis sur une plage

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Match amical : le Sénégal démarche le Gabon

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky ne fixe pas de date pour la Présidentielle : le FC25 saisit le C.C

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Macky Sall a quitté Dakar pour Abuja

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

ADVERTISEMENT