Loi d'amnistie : la réplique salée des députés de l’ex-Pastef au Pds

Birame Soulèye Diop et ses autres camarades députés de l’ex-Pastef semblent avoir flairé le traquenard que le Pds leur a tendu. Quelques instants plus tard, ils ont répliqué. Dans un communiqué, ils disent avoir accueilli ce communiqué des Libéraux «avec amusement», et qui «sent à mille lieues le manque de sérieux et la manipulation».

Birame-Souleye-Diop

A Lamine Thiam et Cie qui réservent leur vote à la position des élus membres de Pastef, Birame Soulèye Diop et ses camarades rappellent : « Depuis le début de la 14e législature, nous n’avons jamais travaillé ensemble. Nous n’avons ni les mêmes convictions ni les mêmes trajectoires. Pour preuve, nous avons récemment voté contre leur proposition de mise sur pied d’une commission d’enquête parlementaire sur la chimérique accusation de corruption de membres du Conseil constitutionnel ».

Les députés de l’ex-Pastef d’ajouter : « Nous concernant, nous ne nous occupons en rien de ce que font les autres, nos actes, nos positions et attitudes étant le fruit d’une analyse minutieuse de toutes les situations qui se présentent à nous. Le fait pour eux de ne pas voter devrait être une position de principe assumée car ils ont toujours demande la réouverture d’un procès. Nous n’avons jamais été demandeurs d’une loi d’amnistie et nous n’acceptons nullement que des causes soient plaidées en utilisant Ousmane Sonko comme prétexte. Les Sénégalais sont éminemment intelligents », ont-ils précisé, sans préciser s’ils vont voter le projet de loi en plénière. Et il est à signaler que le Pur a voté contre le projet en Commission. On en saura davantage dans quelques heures.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT