Macky-Atepa : les secrets d'une réconciliation

Quand et comment Macky Sall s'est reconcilié avec Pierre Goudiaby Atepa qu'il avait traité d'escroc ?

macky-sall-pierre-goudiaby-atepa

Les membres du Collectif des cadres casamançais, dans une lettre portant la signature de l’architecte Pierre Goudiaby Atepa, invitaient le chef de l'Etat à libérer Ousmane Sonko. Ils ont suscité la colère du chef de l’État, qui n’a pas pris de gants pour les envoyer dans les cordes. Pis, ils les avaient traité d'escrocs, visant manifestement Pierre Goudiaby Atépa en particulier.

Mais l'animosité entre le chef de l'Etat et l'architecte semble se conjuguer au passé. Le signal de la chaîne de télévision ainsi que sa licence d'exploitation, qui avaient été coupés la semaine dernière, ont été rétablis dimanche à 20 heures à la suite d'une audience entre le PDG de Walf, Cheikh Niasse, et le président de la République Macky Sall au Palais. C'est l'architecte Pierre Goudiaby Atépa qui aurait appelé Cheikh Niasse pour l'informer de cette entrevue prévue à 16 h 30 avec le chef de l'État.

Par ailleurs, l’architecte Pierre Goudiaby Atépa serait au cœur des concertations en cours entre le Président Macky Sall et le leader de Pastef, Ousmane Sonko, dans le but de trouver une sortie de crise. Atépa affirme avoir discuté avec les deux parties, une atmosphère d’ouverture et d’humilité caractérise ces discussions.

Pierre Goudiaby Atépa, acteur clé de cette médiation, soutient que les deux hommes, Macky Sall et Ousmane Sonko, sont disposés à faire des compromis. « Le président de la République que j’ai rencontré veut la paix, j’en ai la conviction. Hier, c’était hier, aujourd’hui, c’est aujourd’hui. Le temps de la paix entre Sénégalais est arrivé. Entre la langue et les dents, il y a parfois des accrochages », a déclaré M. Goudiaby.

ADVERTISEMENT

Dans ce contexte, le chef de l’État aurait demandé au gouvernement de préparer un projet de loi d’amnistie pour les événements liés aux émeutes de mars 2021 et juin 2023. Ce projet de loi devrait être soumis au Conseil des ministres demain mercredi. Bien que la perspective de dialogues politiques soit soulevée, Atépa semble préférer les concertations. On peut donc s’attendre, dans les prochains jours, à la libération d’Ousmane Sonko et de ses associés.

Si Atepa et Macky Sall se sont reconciliés, c'est grâce à la médiation de Robert Bourgi. D'après des informations de L'OBS, l'avocat s'est approché de l'architecte dans le courant du mois de janvier dernier pour qu'il rétablisse la relation avec Macky Sall. Il a même dit avoir pardonné au président de la République qui l'a traité d'escroc.

Bourgi rapporte le message de Atepa qui promet de le recevoir. L'avocat français se permet de faire des rappels au Président et le fil du dialogue est noué. D'ailleurs, c'est à la fin de médiation réussie de Robert Bourgi que Pierre Goudiaby Atepa l'a surnommé "Kissinger". Un surnom que Macky Sall s'est plus même à employer pour parler de son "ami" Robert Bourgi.

Qui est Henry Kissinger ?

Henry Kissinger – né le 27 mai 1923- est décédé à l'âge de 100 ans à son domicile du Connecticut –. Il était un personnage clivant dans la scène mondiale. Praticien engagé du « réalisme » dans les relations étrangères, il a reçu le prix Nobel de la paix et a été fermement condamné comme criminel de guerre.

En tant que conseiller à la sécurité nationale et secrétaire d'État des États-Unis, il a poursuivi énergiquement la politique de détente, qui a dégelé les relations avec l'Union soviétique et la Chine. Sa diplomatie de navette a contribué à mettre fin au conflit israélo-arabe de 1973 ; et la négociation des Accords de paix de Paris a sorti l’Amérique de son long cauchemar au Vietnam.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT