Macky prévient Sonko: 'le pays va faire ses élections'

Le chef de k'Etat réplique à Ousmane Sonko qui menace qu'il n'y aura pas d'élections si la liste nationale des titulaires de Yewwi Askan Wi n'est pas validée pour les Législatives du 31 juillet 2022.

macky Sall

A bon chat bon rat. Dans un entretien accordé à France 24 et Rfi, le chef de l'Etat sénégalais a tenu à répondre aux menaces du leader de Pastef sur la tenue des élections législatives du 31 juillet prochain.

« Les menaces sur la non organisation des élections, ça c’est devant nous. De toute façon, le pays va faire ses élections », a-t-il martelé.

« Le Conseil constitutionnel a décidé et nous nous sommes soumis. Ses décisions s’imposent à tout le monde », a-t-il assené, non sans rappeler l'esprit des institutions. Macky Sall précise pour autant que la liste Yewwi de Dakar n’était pas recevable mais, avoue-t-il, le conseil constitutionnel a fait une interprétation et a rétabli la liste. Quid des menaces de Yewwi Askan Wi ?

« S’il y a des difficultés, elles se géreront conformément aux lois et règlements du pays », prévient-il. Avant d’ajouter : « Si on est un pays stable, ce n’est pas un hasard. Nous avons un code électoral, lequel a été discuté pendant des mois. Le pays va faire ses élections. » A la question de savoir si le pays ne va pas revivre les évènements de mars 2021 ?

Il coupe net : « il faut éviter de prendre mars 2021 comme une référence absolue. Les élections législatives sont organisées par un code et un système électoral qui est le produit de concertations et de consolidations dont le dernier code a fait l’objet de discussions qui ont duré 16 mois et qui a abouti à aller à ces élections législatives. »

A propos de la liste des titulaires de Yewwi rejetée, Macky Sall approuve. «Nous avons un code avec ses exigences avec le respect de la loi sur la parité. Une liste qui n’est pas paritaire, elle n’est pas recevable. Un point un trait. Ça c’est la loi. Si vous faites une liste qui ne respecte pas la loi, elle est éliminée. Tout simplement », dit-il.

« Nous (ndlr : liste BBY), on a éliminé notre liste de suppléant parce qu’il y a une erreur de juxtaposition. La loi est dure mais c’est la loi. »

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

MMA : Bombardier face à Stifler le 9 juillet

MMA : Bombardier face à Stifler le 9 juillet

Quand Beyoncé invite ses fans à démissionner...

Quand Beyoncé invite ses fans à démissionner...

Voici le top des signes astro qui ont le plus d’égo

Voici le top des signes astro qui ont le plus d’égo

Lycée de Yoff : des casses pour célébrer la fin de l'année scolaire

Lycée de Yoff : des casses pour célébrer la fin de l'année scolaire

Sénégal : la masse salariale monte à 903 milliards FCFA

Sénégal : la masse salariale monte à 903 milliards FCFA

Le Sénégal lève encore 117 milliards Fcfa

Le Sénégal lève encore 117 milliards Fcfa

Un 12e 'Gaindé', bloqué à l’aéroport d’Alexandrie, expulsé à Dakar

Un 12e 'Gaindé', bloqué à l’aéroport d’Alexandrie, expulsé à Dakar

Elim. Mondial 2023 : les Lions perdent la tête à Alexandrie

Elim. Mondial 2023 : les Lions perdent la tête à Alexandrie

Sabodala : 12 tonnes d’or et une tonne d’argent extraites en 2021

Sabodala : 12 tonnes d’or et une tonne d’argent extraites en 2021