Macky Sall renonce au 3e mandat

C'est SourceA qui a levé le lièvre : le président Macky Sall ne sera pas candidat à la Présidentielle de 2024 au nom de la paix sociale.

Macky sall

Au pouvoir depuis près de 12 ans, Macky Sall, a été élu en 2012, puis réélu en 2019. Depuis, il entretient le flou sur ses intentions de se présenter en 2024, alors que les avis divergent sur sa légitimité à se représenter et que l'opposition promet une résistance farouche s'il franchit le pas. La Constitution stipule dans son article 27 qu'un président ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs.

Mais un certain nombre de voix s'élèvent dans le camp présidentiel pour défendre l'idée d'un troisième mandat en invoquant la révision constitutionnelle de 2016, qui remettrait les compteurs à zéro d'après eux.

Mais selon les informations de SourceA, le chef de l'Etat sénégalais ne va briguer un 3e mandat. En clair, Macky Sall ne se présentera à la prochaine présidentielle. D'ailleurs, il pourrait, lors de son adresse à la nation prévue le 25 juin à l'issue du dialogue nationale, d'annoncer la nouvelle, indique ce journal.

Les récentes émeutes du 1er, 2 et 3 juin qui ont fait 16 morts et les déclarations des chancelleries étrangères condamnant ces douloureuses évènements ont pesé sur la balance. Ainsi, Macky n'a-t-il plus le choix s'il veut sortir par la grande porte.

Quid de son successeur ? Il a misé sur le président du CESE, Abdoulaye Daouda Diallo qui est parti pour être son dauphin. Mais ce choix de Abdoulaye Daouda Diallo risque de créer des remous dans son parti au sein duquel le président du CESE ne fait pas l'unanimité.

ADVERTISEMENT

Au sein du parti, on ne reconnait pas à Abdoulaye Daouda Diallo un leadership local encore moins national. Et de ce fait, beaucoup de ministres du Gouvernement ne songe pas se ranger derrière lui. Le PM comme Amadou Bâ qui a solides soutiens au niveau des ministres de l'actuel gouvernement pourrait se présenter à la Présidentielle de 2024 en cas de choix de Abdoulaye Daouda Diallo.

Outre ce dernier, Macky Sall pourrait mise sur l'ex-ministre de l'intérieur Aly Ngouille Ndiaye et le ministre des Finances, Moustapha Bâ.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT