Présidentielle : Ousmane Sonko surclasse Macky Sall sur les réseaux sociaux

Si la Présidentielle se déroulait dans les réseaux sociaux, Ousmane Sonko serait plébiscité Président de la république très loin devant Macky Sall.

Ousmane Sonko PASTEF

.

Si la Présidentielle se tenait uniquement sur les réseaux sociaux, Ousmane Sonko aurait été plébiscité. C’est du moins ce qui ressort du troisième rapport de monitoring des réseaux sociaux de Gorée Institute.

Ousmane Sonko est le plus prolifique en termes de publications sur les réseaux sociaux où ses vidéos sur la période de monitoring ont été vues à 3 362 843 fois. En plus, indique la même source, pour tout type de publication confondue (vidéos, textes, images), Ousmane Sonko arrive également en tête en termes d’interactions avec le public, notamment «Like», «Partage» et «Commentaire».

Le leader du parti Pastef est suivi par le Président Macky Sall qui a obtenu 467 841 vues et 322 504 pour Idrissa Seck.

Selon le rapport digital, le Sénégal compte près de 8 millions d’internautes, dont 3,9 millions d’utilisateurs des médias socio-numériques.

Ces utilisateurs sont en majorité dans la frange jeune de la population connue pour adhérer massivement aux idées de Pastef. Ces jeunes constituent la garde de Sonko dans le virtuel.

Le leader de Pastef est intouchable sur Internet. Sonko est même devenu un sujet bancable dans le Net et il a créé un type d’influenceurs qui surfent sur sa notoriété.

Parler en bien ou en mal de Sonko crée le buzz sur les réseaux sociaux.

Pour preuve, les récents directs du rappeur Molah Morgun sur l’affaire Adji Sarr a explosé la toile.

Le rappeur a recueilli 84 mille vues sur Facebook et 54 mille sur Youtube, sans compter les autres plateformes comme Instagram.

  • Comment les réseaux sociaux ont amplifié les émeutes de Mars ?

L’inventivité et le dynamisme des internautes ont fortement joué sur la puissance de mobilisation des populations lors de dernières émeutes de mars 2021.

Selon le rapport « Digital 2021 Senegal » réalisé par les agences Hootsuite et We Are Social, les réseaux sociaux ont joué un rôle fondamental de relais de la contestation populaire en permettant à beaucoup de Sénégalais d'exprimer leur colère, de s'informer et de communiquer vers l'extérieur.

Twitter et Instagram ont été décisifs dans la visibilité et l'externalisation du mouvement de contestation, surtout dans une période où des chaînes de télévision ont été suspendues – accusées de faire la promotion d'« images de violence » –, et l'accès à Internet, aux réseaux socionumériques et aux applications de messagerie instantanée restreint, comme constaté par l'observatoire Netblocks.

C'est dans ce contexte qu'un jeune internaute sénégalais a lancé le 3 mars le hashtag #FreeSenegal pour dénoncer ces atteintes à la liberté d'expression et alerter la communauté internationale sur les répressions policières en cours. #FreeSenegal est vite devenu viral : plus de 2 millions de tweets et plus de 2 milliards d'impressions (vues) recensés en seulement quelques jours. Le hashtag est très largement repris et partagé à l'échelle mondiale.

Des célébrités (acteurs, artistes, footballeurs…) et des personnalités politiques de nombreux pays en ont fait usage sur Twitter pour s'associer à la mobilisation et exprimer leur soutien au peuple sénégalais.

Dans la foulée et en soutien à la mobilisation, des centaines de milliers d'internautes ont à leur tour utilisé #FreeSenegal.

Un chapelet de mots-clés, concentrant la défiance, l'exaspération et la colère des internautes vis-à-vis du pouvoir, vient s'ajouter par la suite à #FreeSenegal tels que #Mackydegage, #Mackydestitution, #FreeOtagesPolitiques, #Dictature, #FreeGuy, #ArsunuDemocratie, etc.

Le hashtag #FreeSenegal aura ainsi permis d'amplifier et de vulgariser la dénonciation des violences policières et de la censure, et d'informer l'opinion internationale sur les atteintes à la démocratie et aux droits de l'homme.

Un autre fait marquant qui témoigne du rôle joué par les réseaux socio numériques dans la mobilisation coïncide avec le moment du « recueillement connecté ». En effet, le vendredi 12 mars 2021, les Sénégalais du monde entier ont été invités à observer 13 minutes de silence en adoptant le visuel suivant – de 20 heures à 20 h 13 GMT) – sur les plateformes numériques en hommage aux victimes des manifestations, comme le montre ce message publié sur Twitter par le lanceur du hashtag :

Dans son dernier clip, #FreeSenegal, réalisé en marge des manifestations, Dip Doundou Guiss, le rappeur le plus en vue auprès des jeunes Sénégalais, qui comptabilise plus de 1,2 million de followers sur Instagram, tire à boulets rouges sur le président de la République Macky Sall et son gouvernement.

L'attitude des rappeurs contraste fortement avec celle d'autres stars sénégalaises, notamment les footballeurs et les chanteurs les plus populaires, qui ont observé un silence assourdissant dans cette controverse. Sur le plan international, le hashtag #FreeSenegal a même inspiré les internautes haïtiens, qui sont à la base du mouvement de contestation #FreeHaiti.

Ce même hashtag a donné naissance à l'initiative citoyenne #FreeSenegal, qui vise à préserver les acquis démocratiques du pays et à poursuivre la contestation sur Internet.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Le Brésil cartonne la Corée du Sud

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Tristesse et désillusion après l'élimination des lions du Sénégal

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Trafic aérien : les ADS ont recensé 22 540 mouvements d'avions

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Le Sénégal 4e pays africain ayant reçu le plus d’argent de sa diaspora en 2022

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Grève de la faim : Pape Alé Niang au plus mal

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ça devient moche [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Ne politisons pas la bêtise ! [Opinion du Contributeur]

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Exclu de la sélection, le gardien camerounais Onana joue au football de rue

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres

Ce trait de caractère prouve que vous êtes plus intelligent que les autres