Report de la Présidentielle : la proposition de loi validée en commission

La proposition de loi portant report de la Présidentielle a été validée en commission.

Assemblée nationale Sénégal

D'après des informations reçues, la loi est passée avec 22 voix portées par des députés de Benno et de Wallu. Toutefois, si les députés de Wallu souhaitaient que la Présidentielle se tienne le 25 août 2024, un amendement a été fait pour que le mandat du président Macky Sall soit prolongé d'un an. La proposition de loi passera demain lundi 5 février en plénière.

Les députés de Taxawu Sénégal et Yewwi votent Non

Dans un message lu par Abba Mbaye, les députés de Taxawu Sénégal, issus de la coalition Khalifa Président ont déclaré devant la presse, leur volonté de voter non aujourd’hui pour la plénière relative à la prorogation du mandat du président de la République. Les camarades du candidat Khalifa Ababacar Sall justifient cette posture par le fait que cette action est illégale.

Abba Mbaye a rappelé que leurs actions s’inscrivent dans une logique, avec la décision en 201§ de ne pas voter le référendum. C’est dans ce cadre note-t-il, « nous avons toujours été logiques avec nous même en refusant de voter cette loi, pour proroger le mandant du président ». Il a rappelé que Macky Sall a proposé la modification de l’article 31 qui dispose de la date de l’élection pour que du 2avril au 25 aout 2024 soit 6 mois, le président Macky Sall proroge son mandat : ce qui est illégal, par rapport à la Constitution.

Le député a saisi cette occasion pour appeler les Sénégalais à se mobiliser comme le 23 juin 2011, afin de faire barrage au régime de Macky Sall. Il a en outre souligné l’importance pour tous les acteurs qui s’étaient dressés contre le régime du président Abdoulaye Wade de se rendre aujourd’hui à l’Assemblé nationale, pour rappeler à Macky Sall, que le peuple était souverain et que le Sénégal avait l’obligation d’être debout.

ADVERTISEMENT

Le député a souligné qu’en commission des lois, un fait inédit s’est passé car le ministre en charge des relations avec les Institutions Samba Sy n’était pas présent lors de l’examen du texte. Il a aussi informé que la socialiste Aida Sow Diawara a demandé un report d’une année, car avec 6 mois, on se retrouverait le 25 août en plein hivernage ou encore les populations seraient prises par la préparation du Magal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT