ADVERTISEMENT

Risque de rejet de la liste de YAW à Dakar, Barth dans tous ses états !

"Si notre liste est bloquée, il n’y aura pas d’élections à Dakar."

Barthélémy-Dias

Ce sont les mots du maire de Dakar, Barthélémy Dias, qui a fait face à la presse pour contester la décision des membres du Comité de validation des dossiers de candidature. Barth, qui risque de voir la liste de sa coalition frappée de forclusion pour non-respect de la parité, dénonce un complot matérialisé par la falsification de la liste de YAW à Dakar et le refus du comité de remplacer leurs membres investis et qui ont désisté conformément à l'article 179 du code électoral.

ADVERTISEMENT

Selon le maire Dakar, tête de liste de la coalition Yewwi Askan Wi à Dakar, il s'agit purement et simplement d'une tentative de forclusion de leur liste perpétrée par la Direction Générale des Élections. "La liste de la coalition Yewwi Askanwi a été trafiquée à la Direction Générale des Elections", a-t-il soutenu devant la presse, hier mercredi 11 mai 2022, après avoir tenté de s'introduire sans succès dans les locaux de la Direction Générale des Élections.

L'édile de Dakar ne comprend pas pour quelle raison la DGE n'entend pas remplacer les deux membres de la coalition qui n'ont pas été investis par le mandataire. Il estime être en face d'un "complot d'Etat" et menace : "Si notre liste est bloquée, il n’y aura pas d’élections à Dakar."

La version de la DGE

En réponse aux accusations de Barthélémy Dias, la Direction Générale des Élections (DGE) a tenu à apporter des éclaircissements sur l’éventuel risque de rejet de la liste de Yewwi Askani à Dakar, pour les prochaines élections législatives.

Selon le Directeur Général des élections, Tanor Thiéndélla Fall, l’objet de la présence des leaders de Yewwi Askawi wi et de Wallu Sénégal, à la Direction Général des Élections, était de faire accepter par cette commission des lettres de démission de candidats en vue de leur remplacement sur les listes déjà déposées. Alors qu’un tel cas de figure n’est pas prévue par la loi électorale.

Selon toujours le communiqué de la DGE, Barthélémy Dias a tenté de s’introduire par la force dans les locaux de la DGE, dépourvu de cette qualité parce que n’étant pas mandataire d’une coalition, les forces de l’ordre sur place, l’en ont empêché.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

ADVERTISEMENT