Serigne Habib Sy à Macky Sall : « Je vous déconseille une troisième candidature parce que… »

Serigne Habib Sy Dabakh conseille à Macky Sall de ne pas tenter une troisième candidature qui, selon lui, viole la constitution et risque de plonger le pays dans le chaos.

Serigne Habib Sy Dabakh

Dans un long entretien accordé à la chaine de télévision privée Walfadjri, le fils de l'ancien khalif général des Tidianes, a abordé les questions d'actualités et surtout la probable candidature de Macky Sall. Pour le guide religieux, le président de la République a déjà fait deux mandats et une troisième candidature pourrait plonger le pays dans une situation très difficile.

Serigne Habib Sy considère que Macky Sall a déjà épuisé le nombre de mandats prévus par la constitution et qu'il ne devrait pas suivre les partisans d'une éventuelle troisième candidature en 2024. Ceux-là, poursuit le guide religieux ne sont pas intéressé par les intérêts de la nation. Ils veulent rester au pouvoir pour protéger leur interêts rajoute t-il.

Abordant des questions d'actualité comme le coût des denrées de premières nécessité, le fils de Dabakh, invite le gouvernement à travailler pour atténuer les souffrances des populations en diminuant les prix.

Par ailleurs, les relations entre le pouvoir spirituel et celui temporel doivent être revues car il estime qu'aujourd'hui les religieux ont migré vers le champ politique.C'est grave se désole le petit-fils de Maodo. Les deux pouvoirs ne doivent pas s'entremêler conclut-il.

La crise des valeurs sur le champ politique est profonde de nos jours estime Serigne Habib Sy. Pour lui, les promesses non tenues et les contrevérités sont entre autres des pratiques des dirigeants qu'ils doivent arrêter pour être des références pour la jeunesse. « La pratique politique au Sénégal en ce moment est la plus pire des choses » tonne le marabout, car des acteurs politiques font des choses en contradiction avec les valeurs et la religion. « Comment une personne peut considérer que les transhumants doivent être amener au poteau et changer de camp aujourd'hui ? se questionne le petit fils d'El hadj Malick Sy.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT