ADVERTISEMENT

Sonko (aussi) annonce une plainte contre Cheikh Yérim Seck

Les plaintes pleuvent contre Cheikh Yerim Seck, auteur du livre « Macky Sall Face à l’Histoire - Passage sous scanner d’un pouvoir africain ». Après le capitaine Touré, c'est au tour de Ousmane Sonko d'annoncer qu'il va poursuivre en justice le journaliste et patron de Yerimpost.

Sonko annonce une plainte contre Cheikh Yérim Seck

Cheikh Yérim Seck a fait de graves révélations dans son nouveau livre sur le leader de Pastef. En effet, le journaliste laisse entendre que Sonko, accusé de viols, serait de mœurs légères. Selon Yérim Seck, « en 2019, le ministre de l’Intérieur avait été saisi par des agents de police en patrouille qui lui avaient signifié avoir trouvé, à l’intérieur d’un véhicule garé dans un endroit suspect sur la corniche-Ouest de Dakar, Ousmane Sonko et une femme de nationalité gambienne dans une position délicate ».

ADVERTISEMENT

« Lorsque cette information a été remontée au Palais, compte tenu de la qualité de la personne concernée, instruction a été donnée de laisser les deux personnes libres de leurs mouvements », révèle-t-il.

Mais réponse du berger à la bergère. Le maire de Ziguinchor a fait une publication pour répondre au journaliste. « Un ami m’a envoyé cette capture d’écran avant de m’appeler pour me dire qu’il détenait un livre dédicacé de Cheikh Yérim Seck à me remettre. J’ai préféré décliner l’offre car ce jeu retors ne passe pas avec nous », a-t-il d'abord précisé.

Avant d'ajouter : « Dans cet ouvrage, dont on m’a envoyé un chapitre qui m’est consacré, ce monsieur relate des faits mensongers et diffamatoires à mon compte en essayant de les maquiller par des propos élogieux sur mon parcours d’opposant et ma place dans l’échiquier politique. »

« Des propos de même nature ont été tenus des mois avant par un ministre de Macky Sall, ça m’avait juste amusé à l’époque. L’auteur du livre, mal placé pour parler de mœurs, qui avait annoncé se retirer de la vie publique pour préserver sa famille impactée par des problèmes similaires, s’en prend à ma personne et m’attaque paradoxalement sur ce même registre, surtout à l’approche d’échéances électorales », fustige Sonko.

Qui précise : « D’ailleurs, entre autres propos diffamatoires, à la veille de la présidentielle de 2019, il avait colporté un prétendu financement de plusieurs millions que j’aurais reçus de la firme britannique TULLOW OIL. La stratégie de l’homme est connue : donner l’impression de s’attaquer à la gouvernance calamiteuse de Macky Sall pour mieux s’attaquer à la vraie cible de sa commande : PASTEF, ses militants et sympathisants. »

« J’ai donc instruit mes avocats de servir une citation directe à Cheikh Yérim Seck et aux éditions HARMATTAN qui ont servi à diffuser ces inepties », a publié Sonko.

Affaire à suivre…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

Affaire Keita Baldé-Wanda Nara : nouvelle révélation

Gabriel Jesus se serait séparé de sa petite amie 8 mois après la naissance de leur fille

Gabriel Jesus se serait séparé de sa petite amie 8 mois après la naissance de leur fille

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Découvrez les bienfaits du café sans sucre

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Vous allez adorer la lecture après avoir lu cet article !

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Comment l'élégance renforce-t-elle la confiance en soi ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Que faire quand on a peur des araignées ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

ADVERTISEMENT