"Yewwi Askan Wi" crée sa propre association des maires

La coalition "Yewwi Askan Wi" a mis en place le Réseau des élus locaux du Sénégal (Rels). Une association qui se démarque de l’AMS dirigée par Aliou Sall.

Yewwi Askanwi

Les nouveaux élus locaux de la Coalition Yewwi Askan Wi ne se reconnaissent pas dans l'Association des Maires du Sénégal (Ams). Ils ont lancé hier dimanche officiellement une nouvelle association dénommée Réseau des Élus Locaux du Sénégal (Rels) qui regroupe 81 élus. Selon le leader des Patriotes et maire de Ziguinchor, cette structure est ouverte à tous les élus du Sénégal. Ousmane Sonko considère qu’il était important «de continuer cette logique de solidarité, de regroupement, à travers une association que nous avons dénommée le Réseau des Élus Locaux du Sénégal (Rels) qui diffère de l’Association classique qu’on connaissait l’Ams) ».

uvre» du pouvoir à des fins politiciennes. «C’est le pouvoir et uniquement le pouvoir comme il l’a toujours fait, de manière solitaire et sans consultation, qui a décidé d’augmenter le nombre de députés», a déclaré Ousmane Sonko lors d’une conférence de presse hier à la mairie de Dakar.

Alerte sur une hausse du budget de l’assemblée

Pour le leader de Pastef, la hausse du nombre de siège à l’assemblée qui est passé de 165 à 172 députés ne doit pas être une excuse pour revoir le budget de l’Assemblée nationale. «Vue la situation catastrophique du pays et qui va aller de mal en pis (…), nous disons qu’il n’est pas question que cette augmentation du nombre de députés soit le prétexte pour augmenter le budget de l’Assemblée nationale, qui est déjà excessif», a prévenu le maire de Ziguinchor.

Ousmane Sonko a aussi commenté la réunion que le ministre de l’Intérieur avait convoquée pour discuter de la répartition des 7 nouveaux députés. «Puisque nous n’avons jamais été consultés à aucun moment quand il s’agit de faire un parrainage ou de l’enlever, de supprimer la primature ou de la ramener, de créer un département etc. nous ne sommes pas concernés par cette question», a ajouté le leader des Patriotes. Pour rappel, la réunion de mardi a enregistré la présence de la majorité, de l’opposition et des non-alignés. Tous s’étaient mis d’accord pour la répartition des 7 nouveaux députés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT