Putsch manqué au Niger : Des militaires arrêtés

Les assaillants se sont heurtés à la garde présidentielle.

Soldat Niger

Des militaires ont été arrêtés au Niger après une tentative de coup d’Etat dans la nuit de mardi 30 à mercredi 31 mars, a affirmé une source sécuritaire.

Ce groupe de militaires n’a pas pu s’approcher du palais présidentiel lorsque la garde présidentielle a riposté », renseigne la même source en affirmant que la situation était « sous contrôle ».

Des riverains du quartier de la présidence à Niamey, ont raconté avoir été réveillés dans la nuit par des tirs à l'arme lourde et légère.

"Les tirs étaient intenses, il y avait des armes lourdes et des armes légères", a témoigné l'un d'eux.

Cette tentative de coup d'Etat est intervenue avant l'intronisation prévue vendredi à Niamey du nouveau président élu Mohamed Bazoum, très proche du chef de l'Etat sortant Mahamadou Issoufou.

Son rival, l'ex-président Mahamane Ousmane, conteste les résultats du scrutin et a revendiqué la victoire, appelant à "des manifestations pacifiques" dans tout le pays.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn