15% des ménages sénégalais n’assurent plus les trois repas quotidiens

Face à la conjoncture économique, il est quasi-impossible pour certaines familles d’assurer les trois repas quotidiens, selon la note de conjoncture de la DPEE.

Repas en famille

L’enquête de Perception de la Conjoncture par les Ménages (EPCM) a fait ressortir, au deuxième trimestre 2022, une hausse des dépenses alimentaires pour la plupart des ménages interrogés (94,6%).

La majeure partie des familles enquêtées (78,6%) assurent trois repas par jour au deuxième trimestre contre 78,7% au trimestre précédent, soit une baisse de 0,1 point de pourcentage en variation trimestrielle. En outre, 15,1% des ménages prennent seulement deux repas.

L’opinion des ménages sur leur situation financière et celle sur la situation économique du pays ont été défavorables entre les deux premiers trimestres de 2022. Au titre de leur situation financière, les ménages ont été majoritairement pessimistes.

En effet, les soldes correspondants à leur capacité d’épargne présente et future ont respectivement reculé de 1,0 et 7,3 points. De même, celui relatif à l’opportunité de faire des achats importants a diminué de 3,8 points. En outre, ils sont passés en dessous de leurs moyennes de longue période, à l’exception de celui relatif à la capacité d’épargne actuelle.

ADVERTISEMENT

L’analyse de la situation alimentaire et nutritionnelle du Sénégal pour la période courant (mars-avril et mai 2022), à travers le cadre harmonisé révèle une situation alimentaire précaire dans 13 départements et préoccupante dans les départements de Matam et Ranérou. Ces deux départements englobent au total, 549 mille personnes qui sont actuellement dans l’incapacité d’assurer convenablement les trois repas quotidiens, soit 3,1% de la population totale analysée.

S’agissant de la période projetée (juin-juillet-août 2022), la situation allait s’aggraver avec quatre départements qui seraient en crise alimentaire, Kanel, Matam et Ranérou et Goudiry. D’après les prévisions, si rien n’est fait, le nombre total de personnes frappées par la crise alimentaire va passer à 881 mille 275, soit 5% de la population analysée.

S’agissant de la situation économique du pays, l’opinion des ménages a été caractérisée par des orientations défavorables au deuxième trimestre 2022. Les soldes d’opinion correspondants à leur niveau de vie passé et futur se sont fortement repliés, respectivement, de 28,3 et 38,8 points entre le premier et le deuxième trimestre 2022, au-dessous de leurs moyennes de long terme.

Egalement, les craintes des ménages sur une éventuelle hausse du chômage se sont accentuées sur la période. Le solde correspondant a augmenté de 28,9 points et s’est établi au-dessus de son niveau de longue période.

L’inflation et les délestages constituent les principaux chocs subis par les ménages au deuxième trimestre 2022. En effet, 89,9% des ménages déclarent une hausse du niveau général des prix tandis que 31,4% d’entre eux sont affectés par des coupures dans l’approvisionnement en électricité. Pour ce qui est des dépenses en électricité, 58,8% des familles ont noté une hausse entre leurs deux dernières factures.

Par ailleurs, les pertes d’emploi et l’incapacité du principal soutien sont respectivement déplorées par 0,3% et 1,8% des enquêtés. Au deuxième trimestre 2022, l’emploi salarié du secteur moderne s’est replié de 0,9% en variation trimestrielle, sous l’effet de la baisse des effectifs dans le secteur secondaire (-3,0%), et malgré la hausse de 2,0% des postes pourvus dans le secteur tertiaire. Sur un an, les emplois salariés ont baissé de 2,7% en liaison avec le secteur secondaire (-6,8%).

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT