A l'instar de Dakar, l'intérieur du pays s'embrase

A l'instar de Dakar, des manifestations violentes éclatent à l'intérieur du pays.

Emeutes à Ouagadougou

Heurts à Mbacké

Des heurts entre policiers et manifestants se poursuivent à Mbacké. Un reporter de Seneweb signale qu'un poteau de la Senelec, situé devant le magasin Auchan, a pris feu. Mais les policiers ont réussi à sécuriser le supermarché ainsi que les stations-service. Les Baye Faal sont actuellement déployés dans la commune de Touba pour empêcher toute manifestation.

Kolda en feu

Des pneus sont brûlés à différents endroits de la ville de Kolda, ce vendredi après-midi. Les manifestants contre le report de l'élection présidentielle ont perturbé la circulation en centre-ville. Face à ces manifestants, les forces de police sont intervenues pour disperser les foules. Des gaz lacrymogènes sont utilisés par les forces de l'ordre pour dissiper les ardeurs des nombreux manifestants qui agissaient en groupes, jusque dans les quartiers périphériques du centre-ville comme Sikilo, Gadapara et autres.

Les manifestants ont brûlé des pneus et des morceaux de bois. Il s'en est suivi des heurts entre manifestants et policiers. Le rassemblement prévu à l'arbre Moussa Molo n'a pas eu lieu. La place a été vite occupée par les éléments de la police. A signaler que le front scolaire est aussi en ébullition. Les élèves de la commune de Kolda ont décrété quatre jours de grève pour protester contre le report de l'élection présidentielle.

ADVERTISEMENT

Manifestations violentes à Dahra

À l'instar de plusieurs localités du pays, des heurts ont été enregistrés ce vendredi après-midi à Dahra. Des manifestants ont brûlé des pneus sur la route nationale et dans des ruelles de la ville, pour protester contre le report de la Présidentielle du 25 février 2024.

Les forces de défense et de sécurité ont lancé des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser la foule. Les gendarmes ont également procédé à l'interpellation de plusieurs responsables de la coalition Diomaye Président et de jeunes manifestants.

Mbour dans la danse

A Mbour, la mobilisation de ce vendredi 9 février contre le report de la Présidentielle a viré à des heurts entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont lancé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Des groupes de personnes barricadent les rues et les ruelles. Des pneus sont allumés et toutes sortes d'objets qui leur passent entre les mains. Le plus difficile est que l'odeur des gaz lacrymogènes pénètre jusque dans les domiciles des riverains. Ce qui ne manque pas de causer un réel malaise dans les maisons. La quiétude de la population est troublée par ces affrontements.

Des heurts ont été enregistrés à Diourbel où des manifestants ont brûlé des pneus sur la route de Gossas et au niveau de l'avenue Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fatma, près de la mosquée du quartier Thierno Kandji. Mais les hommes du commissaire Mor Ngom ont interpellé sept manifestants pour le moment selon des sources de Seneweb. Les policiers du commissariat central de Diourbel sont actuellement sur le terrain pour assurer le maintien de l'ordre

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT