Accident à Kaffrine : 'justice sera faite', rassure le Garde des Sceaux

L'accident de Sikilo ne restera pas impunie. Toute la lumière sera faite, promet le ministre de la Justice.

Ismaila Madior Fall, ministre sénégalais de la Justice.

Un accident, survenu dans la nuit de samedi à dimanche, a causé la mort de près de 40 personnes et 100 blessés, selon le dernier bilan gouvernemental. Réagissant à cette triste nouvelle, le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, a indiqué que la justice fera tout pour situer les responsabilités du drame.

Le Garde des Sceaux a également présenté ses condoléances aux familles des victimes. « J’informe l’opinion que toute la lumière sera faite sur les circonstances de la survenance de l’accident afin de situer les responsabilités aux fins de suites judiciaires appropriées », assure Ismaila Madior Fall.

L’axe Sikilo-Kaffrine avait déjà fait 26 morts en 2013

En aout 2013, sur cette même zone du village de Sikilo, près de la ville de Kaffrine, 26 personnes ont été tuées et une dizaine de blessées dans un accident de la route impliquant un bus et un camion dans le centre du Sénégal. Le bus de 35 places a heurté un camion transportant du charbon de bois. La violence du choc a été telle que certaines victimes ont été démembrées.

Ministre chargé des transports durant cette période, Mor Ngom avait annoncé des mesures fortes et des sanctions. 10 ans après, aucune mesure n'a été prise. « Un conseil interministériel se tiendra à la même date pour la prise de mesures fermes sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs », avait annoncé Mor Ngom.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT