Boy Djiné, le prisonnier le plus célèbre du Sénégal, est libre !

Après avoir purgé ses peines, Baye Modou Fall alias Boy Djinné devrait recouvrer la liberté aujourd’hui, après plus d’une décennie de détention pour divers délits. Son avion, qui a quitté Ziguinchor hier, a atterri à Dakar aux alentours de 15 heures.

Boy-Djinné-arrêté-à-Tambacounda

Le dossier de l’as de l’évasion a été vidé par le tribunal de grande instance de Ziguinchor. Boy Djinné a été acheminé ce jeudi à Dakar. Il sera probablement élargi de prison ce vendredi après les formalités.

Boy Djiné a toujours dénoncé son maintien en détention alors que, affirme-t-il, il a purgé sa peine. Pour se faire entendre, il avait décidé d’entamer ce jeudi une grève de la faim.

D’ailleurs, dénonçant des lenteurs administratives, il avait entamé une série de grèves de la faim. Puis, il s’était encore échappé de prison en juin 2021, avant de défier par voie de presse l’Administration pénitentiaire. Il avait promis de se rendre quand une date pour son procès serait fixée. Mais sa cavale n’avait pas duré. Il avait été arrêté à Missirah, dans la région de Tambacounda, alors qu’il se rendait au Mali, en compagnie de trois de ses amis, dont l’un a rendu l’âme en prison.

Ce coup d’éclat avait également secoué l’Administration pénitentiaire, puisque le directeur du Camp pénal avait été relevé de ses fonctions.

Jugé en février 2022, il avait écopé d’une peine de six mois d’emprisonnement ferme, après avoir été reconnu coupable des délits d’évasion avec bris de prison.

ADVERTISEMENT

La dernière affaire le concernant, dont les faits datent de 2007-2008, a été jugée en octobre 2022. Il lui était reproché les faits de vol en réunion avec escalade et usage de moyens de locomotion, association de malfaiteurs, etc. Pour cause de nullité, cette procédure, qui a été annulée, a été inscrite une nouvelle fois sur le rôle, suite à l’appel interjeté par le ministère public.

Étant en prison depuis plus 10 ans uniquement à cause de cette affaire, car ayant purgé ses autres peines et étant acquitté pour d’autres affaires, Baye Modou Fall a usé de tous les recours, notamment l’évasion, pour être édifié sur son sort.

Finalement, en l’absence des parties civiles qui ne se sont jamais présentées, il a été jugé le 4 octobre 2022 devant la barre de la Chambre criminelle du tribunal de Dakar. Face aux magistrats, Baye Modou Fall alias ‘’Boy Djiné’’ a reconnu avoir participé à deux vols dont un à Mbour. Néanmoins, il a dénoncé un acharnement sur sa personne. Il s’est par la suite confondu en excuses. ‘’Je suis rentré dans l'hôtel Lagon où j'ai volé. À Mbour aussi, j'ai commis un vol. Je regrette et je présente mes excuses. Il y a un acharnement sur ma personne, puisque je suis en prison depuis 2008’’, avait-il soutenu.

Malgré son mea culpa, le représentant du ministère public avait requis 20 ans de réclusion criminelle contre lui.

Les avocats de la défense, qui avaient fustigé l’absence des parties civiles tout au long de la procédure, avaient prié le tribunal de faire bénéficier à leur client de circonstances atténuantes. ‘’Il faut lui tendre la perche. C'est une personnalité qu'on a créée de toutes pièces. C'était un petit délinquant qu'on pouvait redresser. On pouvait le récupérer à 18 ans’’, avait plaidé Me Maimouna Dièye, avocate du comparant.

Quant à Me Doudou Ndoye, il était resté convaincu qu’il y a de l’exagération sur cette affaire. ‘’C'est un dossier qu'on a aggravé pour destituer ce petit garçon. Il a été à la Chambre criminelle des mineurs en 2009. C'était un jugement à l'occasion d'une de ses évasions. Il n'a pas tué ni poignardé personne. Ce qui a été fait est impardonnable. Le juge d'instruction a violé les textes. Aucun prélèvement n'a été pris pour confirmer les accusations’’, avait déclaré la robe noire.

Finalement, Boy Djiné avait été condamné à 5 ans de réclusion criminelle. Acquitté du chef d’association de malfaiteurs, il avait néanmoins été reconnu coupable de tentative de vol avec effraction et contraint de payer une amende ferme de 500 mille francs CFA.

Une nouvelle page s’ouvre désormais pour lui.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT