ADVERTISEMENT

Covidgate au Sénégal : 19 milliards FCFA détournés

Près de 1000 milliards de FCFA avaient été mobilisés pour la riposte Covid-19 par les bailleurs et l’État sénégalais. Sur 180 pages, le rapport de la Cour des comptes charge lourdement la gestion du fonds de riposte Covid.

Début 2020, le président Macky Sall a chargé son beau-frère Mansour Faye, alors ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de l'exécution du plan d'urgence de lutte contre la Covid-19. Des denrées de première nécessité, dont du riz, devaient être distribuées aux populations qui allaient vivre pendant de longs mois sous couvre-feu.

Les vérificateurs ont décelé des « fautes de gestion et des infractions pénales » présumées ont été commises durant les années 2020-2021. Ils ont relevé aussi des conflits d’intérêts et entorses au Code des marchés avant de réclamer l'ouverture d'une information judiciaire contre au moins dix responsables.

ADVERTISEMENT

Parmi les anomalies, les contrôleurs disent avoir relevé une surfacturation de plus de 2,7 milliards de FCFA sur le prix du riz acheté et distribué aux populations les plus démunis pendant le confinement. Elle pointe aussi une surfacturation des gels hydroalcooliques.

Des dépenses inéligibles de 19 milliards 727 millions 96 mille 727 francs CFA ont également été alloués à des fonds sans lien avec le Covid-19. Par exemple, l’achat de bacs de fleurs par le ministère de l’Urbanisme.

Quatre entités, dont trois ministères, sont en haut du hit des structures coupables des écarts signalés par la Cour des comptes dans son rapport. l’Agence pour la gestion du patrimoine bâti de l’État (AGPBE) est en tête des quatre structures épinglées. Elle a englouti 17 milliards 370 millions 402 mille 500 des fonds destinés à la riposte aux effets de la pandémie. Ce montant a servi au paiement de… loyers des sphères ministérielles de Diamniadio.

En deuxième position arrive le ministère des Mines et de la Géologie, épinglé pour des dépenses non éligibles de 800 millions 461 mille 445. Cette enveloppe a été dégagée dudit fonds pour financer l’achat de matériel n’ayant aucun rapport avec la riposte à la Covid-19.

Le ministère du Commerce et des Petites et Moyennes entreprises a été dénoncé par la Cour des comptes pour le même type d’écart. Ce département a détourné de son objet 570 millions 618 mille 420 pour la… réparation de véhicules, notamment.

Le ministère de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire ferme la marche avec des dépenses non éligibles de 299 millions 587 mille 598. Ces fonds ont servi à couvrir, entre autres, des dépenses d’hébergement et de location d’avion effectuées dans le cadre des tournées organisées par le département durant cette période.

La Cour des comptes souligne aussi un problème d’attribution des marchés. Trois agences de voyages appartenant à la même personne ont remporté 17 marchés pour un total de 15 milliards de FCFA de fournitures médicales. L’institution relève que ces sociétés n’avaient aucune expérience dans la fourniture d’équipements médicaux.

Enfin, le rapport révèle le paiement en espèces de certains fournisseurs alors que les textes imposent un règlement des dépenses de l'État par chèque ou virement. La Cour des comptes demande donc au garde des Sceaux l’ouverture d’informations judiciaires contre 10 responsables impliqués.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Famille sénégalaise tuée à Denver : un suspect condamné

Famille sénégalaise tuée à Denver : un suspect condamné

ADVERTISEMENT