D'autres cas de violence enregistrés dans les régions

Après les meurtres à Pikine, Ouakam et à Diamaguène, de nouveaux drames secouent Rufisque, Kédougou et Thiès.

Couteau-meurtre-blood-sang-knike
  • De l’huile chaude versée sur un enfant de quatre (4) ans

M. Diop, 19 ans, a versé de l’huile chaude sur son neveu âgé de quatre (4) ans. Arrêtée, elle a été déférée au parquet par la brigade de protection des mineurs de la Sûreté urbaine, le 18 mai dernier. Elle est poursuivie pour mise en danger de la vie d’autrui, maltraitance commis sur un mineur âgé de (4) ans ayant entraîné de graves brulures et une ITT de 21 jours. Les faits ont eu lieu à la ville de Rufisque notamment au quartier Thiawlène. La tante reprocherait à son neveu G. D, «d’être bavard et ne pas savoir écouter». Ainsi lui a-t-elle versé de l’huile chaude contenue dans une poêle lui occasionnant des brûlures de premier et du second degré au visage, au cou et au niveau de la partie supérieur du thorax.

  • Une femme brûle vif ses deux enfants

Une femme brûle vifs ses deux enfants après une dispute avec son mari. La scène de l’horreur s’est produite dans la nuit du 18 au 19 mai 2022 au village de Diogo-sur-mer, sis dans la région de Thiès. Ndioba Lèye, sous l’emprise de la colère, a d’abord tenté d’immoler son époux en utilisant un bidon d’essence et des allumettes. Ses deux enfants (un garçon de 3 ans et une fille d’un an et demi) seront brûlés vifs. Dans la foulée, Ndioba périra dans les flammes occasionnées par l’explosion du bidon d’essence avec lequel elle aspergeait les lieux pour immoler son époux Saliou Diop.

  • Un orpailleur poignardé à mort à Kédougou

Un autre cas de meurtre secoue la localité de Bantaco, située dans la commune de Tomboronkoto dans le département de Kédougou. Les faits ont eu lieu, lundi 23 mai 2022 vers les coups de 20 heures. Un orpailleur guinéen a été poignardé à mort par un de ses amis sénégalais au sortir d’un bar. Les deux ont eu une vive altercation qui a fini en bain de sang. Après son forfait, le meurtrier présumé a pris la clé des champs.

Il sera interpellé net à la sortie du village au moment où il voulait disparaitre dans la forêt. Il est présentement en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Mako. Une enquête a été ouverte.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Procès Ahmed Aidara: le procureur requiert une peine de 6 mois dont un ferme

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Bayern : les chiffres du transfert de Sadio Mané dévoilés

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sécurité: l'armée dotée de nouveaux équipements

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Sénégal : Six tonnes de chanvre, de la cocaïne et de l'héroïne incinérés

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Un président victime de ses amis [Opinion du Contributeur]

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Start-up en Afrique francophone : le Sénégal en tête

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Sénégalais tués à Mellila : l'Etat du Sénégal dément

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Non, il n'y a pas 345 divorces par jour au Sénégal

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports

Justice: Comparution de Mame Diarra Fam, Déthié Fall et Ahmed Aidara après les reports