Ex-capitaine Touré : 'le PV d'enquête a été modifié'

Devant la barre de la chambre criminelle de Dakar, l'ex-capitaine Seydina Oumar Touré, en charge de l'enquête préliminaire du dossier de viols relatif à l'affaire Sweet Beauty, a confirmé la modification du procès-verbal.

Les-avocats-de-Sonko-veulent-faire-témoigner-le-capitaine-Touré

L’ex-capitaine de la gendarmerie, Seydina Oumar Touré a été appelé, ce mardi 23 mai, à la barre de la Chambre criminelle de Dakar à titre de témoin dans l’affaire de viols répétitifs et menaces de morts opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr.

Il avait mené les auditions après la plainte de Adji Sarr contre Ousmane Sonko pour viols et menaces de mort. « J’ai mené toutes les auditions. Je confirme que Aissata Ba a dit que Adji Sarr lui a dit de sortir pour faire la finition à Sonko. Finition c’est un terme de massage. Je ne sais pas ce que ça signifie. Pour moi c’est la finition du massage puisqu’elle a parlé de viol suivi de menaces de mort. Pour moi, quelqu’un qu’on viole ne demande pas à l’autre de sortir », a-t-il témoigné.

Toutefois, l'ex-capitaine Touré radié de la gendarmerie, dit sincèrement qu’il ne peut pas dire que Sweet beauté est un lieu de débauche. « Quand je suis arrivé au Salon, je recherchais à prouver une possibilité de viol. Si la pièce était aussi hermétique pour qu’on puisse violer quelqu’un à l’intérieur. Le décor était normal pour effectuer un massage. Je suis officier de police judiciaire, mais je ne peux pas qualifier de lieu de débauche le salon simplement parce qu’il y avait une lumière rouge », dit-il.

Et de préciser : « j’ai fermé des lieux de débauche, j’ai arrêté des prostituées mais quand on écoute Ndèye Khady Ndiaye, on ne pense pas qu’elle puisse faire ça ».

« Vous avez reproché au procureur d’alors d’avoir retranché des passages de vos appréciations personnelles ? », lui a demandé le maître des poursuites.

« Je ne reproche rien à mes supérieurs. Je ne peux comprendre qu’un PV soit ramené à la section de recherches pour qu’il soit changé. Les PV ont été modifiés par le capitaine Diop sur demande du procureur. On ne doit pas changer une virgule dans un procès-verbal. Si je suis responsable de l’enquête pourquoi on modifie ce que j’ai écrit ? C’est le capitaine El Hadji Diop qui a apporté des modifications. Je confirme que le procès-verbal a été modifié », a-t-il rétorqué.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ce symptôme du rhume des foins peut cacher un Covid

Ce symptôme du rhume des foins peut cacher un Covid

Mbour : le taximan, son client et la monnaie

Mbour : le taximan, son client et la monnaie

Chelsea : Nicolas Jackson au cœur d’un scandale

Chelsea : Nicolas Jackson au cœur d’un scandale

Clap de fin à l'OM, Aubameyang officialise son départ

Clap de fin à l'OM, Aubameyang officialise son départ

Chute mortelle de l'étudiante tchadienne enceinte : son petit ami libanais arrêté

Chute mortelle de l'étudiante tchadienne enceinte : son petit ami libanais arrêté

UCAD : concert de casseroles pour protester contre... (Vidéo)

UCAD : concert de casseroles pour protester contre... (Vidéo)

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : une Française arrêtée

Nouvelle saisie de cocaïne à l’AIBD : une Française arrêtée

Plus de détails dans l’affaire du soldat guinéen arrêté à Dakar

Plus de détails dans l’affaire du soldat guinéen arrêté à Dakar

Le réseau social X quitte la Californie...

Le réseau social X quitte la Californie...