Goudomp : 3 habitants d'un même village se donnent la mort dans le fleuve

Suicide collectif ? Trois habitants du village de Sandiniery, sis dans la commune de Karantaba dans le département de Goudomp se sont donné la mort en se jetant dans le fleuve.

vraie noyade

Fin atroce ! Sana Dramè, 60 ans, Mouskeba Mandiang, 70 ans, et Pape Mané, un jeune homme de 24 ans ont abrégé leurs vies dans des conditions troubles. D’après le récit de Sud Quotidien, Sana Dramè, après ses ablutions un vendredi, avait annoncé à sa famille son intention de se rendre à la mosquée. Cependant, au lieu d'y aller, il a emprunté la direction du fleuve Casamance. Après des recherches intensives, seuls ses vêtements ont été retrouvés sur la rive, laissant des questions sans réponses.

Le deuxième concerné Mouskeba Mandiang, une dame âgée de 70 ans souffrait de déficience mentale, confie le journal. Après une série de recherches infructueuses, son corps sans vie a été repêché par les eaux du fleuve Casamance. Le dernier décès enregistré est celui de Pape Mane, un jeune homme de 24 ans porté disparu depuis le mercredi 23 août.

Malgré les efforts de recherche dans les villages environnants, son corps a été finalement découvert flottant sur les eaux du fleuve par les conducteurs de pirogues assurant la liaison fluviale entre Sedhiou et Sandiniery. Les autorités de sécurité ont été alertées et se sont rendues sur les lieux pour récupérer les corps. Le corps de Pape Mane a été transporté à Samine pour une autopsie, puis inhumé sur le rivage du fleuve le même jour.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT