Intervention militaire au Niger : l'armée sénégalaise se regroupe à Thiès

Le Sénégal va envoyer des soldats au Niger dans le cadre d’une intervention militaire de la Cedeao. Le regroupement de militaires a commencé à Thiès.

Forces armées sénégalaises

Le Sénégal fait partie des pays allant pour une opération militaire contre les putschistes au Niger. Après qu'Abidjan se dit prêt à mobiliser 850 à 1.100 hommes, soit un bataillon, le Sénégal annonce un regroupement de militaires au niveau de Thiès dans le cadre de la contribution du Sénégal à la force d’intervention de la Cedeao au Niger.

Dans un message codé en date du 11 août 2023 signé par le Général de corps d’Armée, Mbaye Cissé, Chef d’Etat-major Général des Armées et par Délégation le Général de Division Fulgence Ndour, Sous-Chef d’Etat-Major Général des Armées, dont L’Obs a parcouru hier une copie, la note parle d’un regroupement du détachement du Sénégal (DETSEN1/ECOMIF).

Il est noté en fin de message de la hiérarchie militaire sénégalaise : «Urgence signalée». C’est aujourd’hui lundi 14 août 2023 que les éléments choisis pour faire partie de la force d’intervention de la Cedeao au Niger rendront le départ pour Thiès pour ce regroupement. Le détachement du Sénégal (DETSEN12/MINUSMA) récemment dissous devra prendre part à l’opération.

Un haut gradé de l’Armée confie dans l’anonymat qu’ils n’attendent que «la décision politique des autorités étatiques» pour agir conformément au principe de respect des accords de la Cedeao dont le Sénégal a ratifié la quintessence.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT