Le procès Oustaz Oumar Sall renvoyé au 8 décembre

Initialement prévu ce 1er décembre au tribunal des flagrants délits, le procès du prêcheur a été renvoyé jusqu’au 8 décembre 2023.

Oustaz Oumar Sall

Le prêcheur Oustaz Omar Sall va devoir prendre son mal en patience. Son procès qui devait avoir lieu ce 1er décembre 2023 au tribunal des flagrants délits, est renvoyé au 8 décembre 2023. Ce, sur la demande de la partie civile. En effet, les plaignants, le collectif des Tidianes, a sollicité un peu plus de temps pour rassembler davantage de preuves.

Rappelons que le célèbre prêcheur, Oustaz Oumar Sall a été arrêté et placé en garde à vue par la Division spéciale de cyber sécurité de la police nationale. Il est accusé d’avoir dénigré des pratiques cultuelles de la confrérie des tidianes, dont la Wazifa et l’Hadaratoul Jummah. Il est poursuivi pour diffamation et insulte commises par le biais d’un système informatique envers un groupe de personnes se distinguant par la religion et provocation par un moyen de diffusion publique, d’actes d’intolérances entre des personnes de sectes religieuses différentes.

Oumar Sall avait critiqué certaines pratiques de la confrérie tidiane en disant ceci : "Le Prophète n’a jamais enseigné de scander le nom d’Allah à la fin de la prière », a-t-il notamment affirmé, faisant ainsi allusion à la Wazifa et l’Hadaratoul Jummah propres à la confrérie tidiane. Lors de son audition, Oustaze Oumar Sall a contesté les faits à lui reprochés.

Soumis à un interrogatoire d’usage, il a reconnu être l’auteur des propos incriminés, mais avec des précisions. Il a estimé que ses propos ont été déformés et sortis de leur contexte. « J’ai été Tidiane, je ne vais jamais les diffamer », a-t-il répondu aux enquêteurs.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT