L'hôpital Le Dantec au cœur d'un procès le 12 janvier 2022

Le feuilleton de la fermeture de l’Hôpital Aristide Le Dantec atterrit au tribunal de Dakar.

Hopital Aristide Le Dantec

La fermeture de l'hôpital Aristide Le Dantec glisse sur le terrain judiciaire. Confié au Group Quantum à travers un marché de gré à gré de 94 milliards FCFA, la réhabilitation de l'hôpital de Le Dantec sera au cœur d'un procès prévu devant la Chambre correctionnelle de Dakar le 12 janvier 2022.

Selon Libération, la société GENITEC (Générale d'ingénierie et de technologie), dont l'avocat est Me Ousmane Sèye a porté porté plainte contre le directeur de l'hôpital Le Dantec, Babacar Thiandoum et l'Etat du Sénégal. GENITEC déclare qu'elle avait signé avec la direction de l'hôpital un contrat commercial relatif à la reconstruction dudit l'hôpital.

Il est reproché à la direction de ne pas respecté les engagements pris et a préféré signer un autre contrat avec une autre entreprise pour le même objet. Dans sa plainte, GENITEC demande au procureur de déclarer la direction de l'hôpital Le Dantec coupable du délit d'abus de confiance et du délit d'escroquerie. GENITEC réclame aussi 150 milliards FCFA pour tout le préjudice subi.

Les fournisseurs (aussi) s'en mêlent

Une trentaine de fournisseurs qui, dès l’annonce de la fermeture de l’hôpital en juin 2022, se sont vite regroupés en collectif pour le «recouvrement des dettes». Six mois se sont écoulés, mais ils peinent encore à voir la couleur de leur argent alors que «les contrats signés avec l’hôpital Aristide Le Dantec prévoyaient clairement des délais et des modalités de paiement». Lesquels n’ont «jamais été respectés», selon le président dudit collectif. M. Ahmadou Kane déclare qu’ils (les fournisseurs) avaient contracté des marchés enregistrés et validés par l’ARMP.

ADVERTISEMENT

Ils seraient même exécutés avec respect des clauses. D’où les multiples réunions tenues avec la direction et l’agent comptable de l’hôpital. Résultat des courses: «nos factures restent nos soldés», s’est-il indigné. Une situation qui, selon ces fournisseurs, engendre des difficultés financières dans leurs différentes entreprises.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT