Menuisier brûlé vif: Les aveux effroyables du meurtrier

H. Ba a avoué avoir assommé puis brûlé Moussa Ciss, âgé de 60 ans.

Corps dans une Morgue (illustration)

.

Après 48 heures de garde à vue et d’audition, H. Ba, âgé environ de 40 ans, a été présenté au parquet pour les faits de meurtre. Il est accusé d’avoir tué Moussa Ciss, le mercredi dernier.

Selon nos informations, H. Ba souffre de troubles psychiques et est abandonné par sa famille. Lorsqu’il piquait ses crises de folie, seul Moussa Ciss pouvait le calmer. Il était, ainsi, devenu son ange gardien.

Dans la journée du mercredi dernier, H. Ba a trouvé le défunt dans sa chambre sise à la rue Thiong. Ce dernier ne se doutait pas que son ami eût piqué une autre crise. Ainsi, sans crier gare, H. Ba a attaqué Moussa Ciss par surprise. Etant plus costaud que lui, il l’a maitrisé avant de le tuer. Ensuite, il a brûlé le corps.

Lorsqu’il a été appréhendé, les limiers n’ont pas pu l’auditionner, dans un premier temps. Il a fallu attendre qu’il retrouve ses esprits pour l’interroger. Lorsqu’il a pu être entendu, H. Ba a reconnu, face aux enquêteurs, avoir tué Moussa Ciss.

ADVERTISEMENT

Il a déclaré lui avoir donné un violent coup de poing qui l’a presque fait perdre connaissance, avant de le trainer dans la cour pour le brûler. Pour y arriver, il a pris des morceaux de bois qu’il a pu récupérer, après avoir défoncé une porte qui était pourtant fermée à clé.

Pour empêcher les voisins de venir au secours de Moussa Ciss, renseigne le suspect, il a mis du feu à plusieurs autres endroits de la maison. Par la suite, il a pris une serviette qu’il a trempée dans de l’eau pour se couvrir et vider les lieux sans se brûler.

Sur les raisons qui l’ont poussé à agir, il a soutenu que la victime avait mémorisé le Saint Coran et voulait profiter de ce savoir pour lui jeter un mauvais sort. C’est pourquoi il lui a ôté la vie.

Il faut dire que le défunt n’avait aucune chance d’échapper à son meurtrier qui est fort et robuste. D’ailleurs, il a fallu plusieurs policiers, dit-on, pour le maitriser, lors de son arrestation.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT