Pikine : une fille retrouvée morte dans sa chambre avec son colocataire !

Le corps sans vie d’une jeune dame a été retrouvé dans la nuit du vendredi au samedi dernier à Pikine Est, juste derrière l’école primaire Talla Diop (ex école 3) selon les informations de L'As quotidien.

meurtre sapeurs pompiers

Le drame a eu lieu dans une maison sous l’emprise des eaux pluviales. La victime Ndèye Maguette Ndiaye a été étranglée par son présumé amant, un nommé S. Souma. Selon les voisins qui ont appelé les sapeurs-pompiers, l’absence de Ndèye Maguette Ndiaye de la maison a alerté leur curiosité. Ils sont restés des heures sans voir la victime. Intrigué par ce silence, un des voisins a demandé à son fils d’aller voir dans la chambre de la victime. L’enfant toqua plusieurs fois à la porte sans réponse.

Il s’empressa d’en informer son père mais lui indique que la lumière de la chambre était allumée. Arrivés sur place, les voisins ont toqué à leur tour sans réponse. Mais la lumière a été éteinte cette fois-ci. Ils décident de défoncer la porte et trouvent S. Souma dans la chambre avec le corps de Ndèye Maguette Ndiaye à moitié nue.

Le présumé meurtrier a essayé de prendre la fuite mais il est vite rattrapé par les voisins qui l’ont remis à la police qui s’est déployée sur les lieux. Après avoir inspecté la chambre, les limiers ont trouvé plusieurs préservatifs déjà utilisés. Selon les riverains, la dame en question vivait avec le présumé meurtrier depuis un certain temps alors qu’elle était mariée. Le sieur Souma est placé en garde à vue à la police de Pikine en attendant la suite de l’enquête.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT