Rentrée des classes : 5000 abris provisoires recensés

Près de cinq mille abris provisoires faisant office de salles de classe ont été répertoriés sur l’ensemble du territoire national.

Abris provisoires

La révélation est faite par le directeur de la formation et de la communication au ministère de l’Education nationale. ‘’Le nombre d’abris provisoires est passé de 8000 en 2012 à 5000 abris provisoires en 2023’’, a révélé Mouhamed Moustapha Diagne dans un entretien avec l'APS. Il a informé qu’un programme de remplacement des abris provisoires, qui est en cours de réalisation, permettra d’ici deux ans leur « résorption définitive".

‘’D’ici deux ans, on ne parlera plus d’abris provisoires, mais étant donné qu’il y a 500 000 enfants qui doivent aller au CI [Cours d’initiation] chaque année, les abris qui ne sont pas encore remplacés sont maintenus’’, a expliqué Mohamed Moustapha Diagne. Il estime que ‘’le mal a été coupé à la racine, puisqu’il n’est plus autorisé l’ouverture d’une école ou de classe sans les justifications d’infrastructures solides de base’’’.

Il a rappelé que "pendant plusieurs années, l’administration autorisait la création de nouvelles écoles, sans que les classes physiques ou des écoles ne soient construites’’. ‘’Aujourd’hui, cela n’est plus possible. Donc, le gap sera résolu et cela compte non tenu des classes et des écoles livrées par la direction des constructions scolaires pour faire face au taux de scolarisation très important’’, a précisé Mohamed Moustapha Diagne.

A Kaffrine, le ministre de l’Education nationale avait dénoncé les défaillances des entreprises sénégalaises sélectionnées dans le cadre du Programme de remplacement des abris provisoires et d’ouvrages annexes (PROPAP). A en croire Cheikh Oumar Anne, l’Etat du Sénégal a mis 50 milliards de FCFA, depuis 2016, alors que le nombre de salles réceptionnés ne fait même pas 800. Ce, sur 6000 abris provisoires à remplacer. Il a menacé de "résilier les contrats pour sélectionner d’autres entrepreneurs plus à même de respecter leurs engagements contractuels"

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

Yakubu Gowon appelle à lever les sanctions pour sauver la CEDEAO

Yakubu Gowon appelle à lever les sanctions pour sauver la CEDEAO

ADVERTISEMENT