Retard sur le projet 'Akon city' : les mises en garde de l'Etat du Sénégal

Après la Sapco, l'Etat du Sénégal monte au créneau dans l'affaire du projet "Akon City". Le ministre du Tourisme et des Loisirs Mame Mbaye Niang menace de céder le terrain si le rappeur ne s'acquitte pas de ses engagements.

Akon City composite

L'Etat du Sénégal presse le rappeur Alioune Badara Thiam alias Akon dans le cadre de son projet futuriste à Mbodiène. Après les moults retards notés dans le démarrage de ce méga projet dénommé "Akon City", le ministre Mame Mbaye Niang hausse le ton et avertit le rappeur.

"Une évaluation détaillée du projet Akon City a été demandée à la Sapco (Société d'Aménagement et de Protection des Côtes) et devrait être disponible sous peu. En fonction de ce qu’elle établira, nous n’hésiterons pas à en tirer les conséquences. D’autres opérateurs sont intéressés par cette zone et nous ne prendrons pas le risque de nous faire plomber par un opérateur, fût-il sénégalais, dont le projet n’a pas avancé d’un pouce", indique le ministre du Tourisme dans les colonnes de Jeune Afrique.

Mame Mbaye Niang de poursuivre: "Certes, la pandémie a eu des répercussions négatives sur le secteur touristique, mais elle ne saurait justifier le retard observé sur ce projet. D’autres investisseurs sur place ont fait leurs preuves par le passé. Le groupe Riu, par exemple, avait signé un accord pour la construction d’un complexe hôtelier juste avant la pandémie et celle-ci ne l’a pas empêché de respecter les échéances fixées. Les documents signés avec Akon sont très clairs en ce qui concerne les délais de réalisation, et les deux parties se doivent de respecter leurs obligations respectives. S’agissant d’Akon, celles-ci prévoient le paiement intégral du ticket d’entrée et le respect du calendrier fixé pour la réalisation de la ville".

ADVERTISEMENT

Depuis la cérémonie de lancement effectuée en 2020, rien n'a évolué dans le site où est prévu le projet "Akon City". Hors, la première phase qui comprend des routes, un campus, un centre commercial, des résidences, des hôtels, un poste de police, une école, un centre de traitement des déchets et une centrale solaire devrait être achevée en fin 2023.

Une situation qui a fait réagir le ministre du Tourisme qui semble être agacé par les lenteurs notés dans la réalisation de ce projet prévu à Mbodiène.

Sur le volet financier, Jeune Afrique renseigne que le rappeur doit s'acquitter d'un troisième versement de 375 millions FCfa auprès de l'Etat du Sénégal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

Présidentielle/Dilatoire de Macky Sall pour fixer une date : voici la raison !

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Opération de sécurisation à Dakar : les chiffres alarmants de la gendarmerie

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Mamadou Lamine Diallo : « Je ne peux pas dialoguer avec Coumba Gawlo »

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Tentative de viol : un maçon de 19 ans écope de 3 ans de prison !

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Litige foncier à Touba : un chef religieux et ses disciples ferment des lieux de commerce

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

Bataille rangée à Kolda : un tailleur tué, une quinzaine de suspects arrêtés

Les dernières nouvelles sur l’état de santé de Maimouna Ndour Faye

Les dernières nouvelles sur l’état de santé de Maimouna Ndour Faye

ADVERTISEMENT