Trafic de drogue familial : le père et le fils cachaient le yamba dans l’enclos de leur domicile

Une affaire de trafic de drogue impliquant la famille Seydi notamment le père de famille M. Seydi et son fils, A. Seydi a été jugée, ce 2 mai, devant la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar.

97 kg de chanvre indien ont été saisis durant le mois de janvier

Une famille à Yarakh est impliquée dans un trafic de drogue. Le père et fils ont été arrêtés à la suite d’une dénonciation anonyme laquelle renseigne que la famille domiciliée à Yarakh avait débarqué de sa pirogue un sac de 10 kg de chanvre indien qu’elle a réussi à garder dans le domicile à quelques encablures de la plage.

Une descente des enquêteurs chez les Seydi a mené à une perquisition qui a abouti à la saisie d’une importante quantité de drogue trouvée dans un sac dans l’enclos des moutons. Le père qui se trouvait dans la demeure en compagnie d’un de ses frères et un ami sera interpellé avant d’être inculpé. Après son arrestation, son fils A. Seydi cité dans cette affaire le retrouve dans les liens de la détention pour le même crime.

Attraits tous les deux (2) hier devant la barre de la chambre criminelle, les prévenus père et fils ont nié les faits pour lesquels ils sont poursuivis. Dans ses déclarations, M. Seydi a soutenu n’avoir jamais été au courant de la présence du produit prohibé dans sa demeure.

« Je n’ai jamais été au courant de la présence d’une telle quantité de drogue chez moi. J’ignore surtout sa provenance », a-t-il confié à la barre. A la question du juge d’expliquer le fait qu’il ait attesté la trouvaille des enquêteurs à son domicile par signature, Seydi père de préciser.

« Les enquêteurs ne m’ont jamais montré un sac contenant du chanvre indien. Quand ils faisaient leur investigation, ils m’ont mis à l’écart dans ma chambre avec 2 agents qui me posaient des questions. Quand je suis sorti de la chambre, il m’ont immédiatement amené au commissariat. C’est là-bas qu’ils m’ont montré un sac dont ils disent avoir découvert chez moi », a expliqué M. Seydi.

ADVERTISEMENT

Pour sa part, A. Seydi rejette les accusations de propriété du sac rempli de l’herbe qui tue. Il confiera avoir amené chez lui un sachet rempli de légumes destinés aux moutons. « Avant de mettre le sachet dans l’enclos, j’ai bel et bien regardé et il y avait des légumes. J’ignore d’où proviennent le sac de drogue dont vous parlez », a répondu Seydi fils.

A la question de savoir s’ils sont fumeurs de chanvre indien, les prévenus relativisent. « Je fumais à une époque, mais j’ai arrêté depuis 2000 », a répondu le père. Quant au fils, il dira ne pas être fumeur. Dans son réquisitoire, le parquet a relevé des récits et des constatations matérielles.

Pour lui, le sac de chanvre indien trouvé dans le domicile de la famille Seydi doit être imputé au père, M. Seydi. En ce qui concerne le fils, le maître des poursuites croit que A. Seydi cherche à tromper leur vigilance en parlant de sachet qu’il a mis dans l’enclos alors qu’en vérité c’est un sac rempli de chanvre indien.

Rappelant d’ailleurs les déclarations de celui-ci contenues dans le procès verbal d’enquête, le procureur a expliqué que A. Seydi doutait du contenant du sachet pensant avoir amené des légumes dans l’enclos.

Pour tous ses constats, le maître des poursuites a invité la cour à reconnaître la culpabilité des prévenus basée sur la présomption de l’homme. Il a requis contre le père, M. Seydi 1 an de prison ferme et 10 ans de réclusion criminelle contre le fils, A. Seydi assorti d’une amende de 2 millions FCFA.

Dans sa plaidoirie, la défense a soulevé le doute. La chambre criminelle a mis l’affaire en délibéré au 6 juin prochain…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT