Un livreur vole les climatiseurs et les téléviseurs de son patron

Le S. B. B. a conclu un marché consistant à la fourniture de climatiseurs et de télé ou sans l’avale de son employeur. A cause de son acte, il est poursuivi pour vol à l’occasion du service.

Livreur

En plus d’avoir perdu son emploi, Soly Baïlo Barry est condamné à deux ans dont un mois d’emprisonnement ferme. Après avoir rendu service pendant 4 ans à Matar Kébé, en tant que livreur, il a outrepassé ses prérogatives en négociant un marché à l’insu de son employeur. En effet, il est tombé d’accord avec un supposé client pour la livraison d’une marchandise d’une valeur de 1 million 400 mille francs CFA.

Alors qu’il était chargé d’effectuer une livraison, il a eu l’outrecuidance de charger frauduleusement la marchandise qui est constituée de climatiseurs et de téléviseurs. Ayant pris du temps dans sa livraison, son patron appelle au dépôt pour s’enquérir de la situation.

C’est ainsi que le gardien lui apprend que Soly Baïlo Barry a fini d’effectuer le chargement et qu’il a quitté depuis longtemps et qu’il a même chargé une partie de la marchandise dans un taxi. Inquiet, il l’appelle et Soly Baïlo Barry lui avoue son forfait. Il a été sommé de rappliquer en urgence au dépôt qui se trouve à Colobane. En face de son employeur, il reconnaît avoir passé outre le règlement de la société. Ainsi, victime de vol depuis des années, son patron dépose plainte.

Jugé devant la barre du tribunal d’Instance de Dakar, il conteste le vol. A l’en croire, c’est en se rendant au travail qu’il a été interpellé par un individu qui lui a fait part de son désir d’acquérir des climatiseurs et des téléviseurs. Tout en ignorant certains prix, il a accepté d’effectuer la livraison. Il reconnaît également n’avoir pas informé son patron au préalable et d’avoir fait sorti la marchandise sans bon de sortie. Selon lui, il comptait informer son employeur plus tard. Toutefois il renseigne sur la livraison n’a jamais été faite puisque qu’il a été appelé par son patron.

L’avocat de ce dernier qui évalue le montant du préjudice à plus de 33 millions de francs CFA, renseigne que depuis des mois, des pertes ont été constatées lors des inventaires. Pour réparation du préjudice causé, il réclame la somme de 37 millions de francs CFA.

A la suite de la déléguée du procureur de la République qui s’en est rapportée, l’avocat de la défense a sollicité la relaxe au bénéfice du doute. Selon lui on ne peut pas imputer à son client les vols antérieurs.

Malgré sa plaidoirie, son client a été reconnu coupable de vol à l’occasion du service. Il a écopé d’une peine d’emprisonnement de 2 ans dont 1 mois ferme. Il est contraint d’allouer 500 mille francs CFA à la partie civile.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

La plus belle fille du Sénégal étudie les Sciences criminelles

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Aéroports, gares, entreprises...: une panne géante de Microsoft paralyse le monde

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Mame Gor Ngom, nouveau patron de la communication du Gouvernement

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

Direction Générale des Élections: Thiendella Fall viré

France : un Sénégalais abattu après avoir poignardé un policier

France : un Sénégalais abattu après avoir poignardé un policier

Un nouveau scandale à La Poste : 34 millions FCFA volés

Un nouveau scandale à La Poste : 34 millions FCFA volés

Classement FIFA : le Sénégal recule

Classement FIFA : le Sénégal recule

Un gros scandale secoue le CAMES

Un gros scandale secoue le CAMES

Joe Biden positif au Covid

Joe Biden positif au Covid